Si on a pu remarquer une baisse des prix des logements à Paris en 2020 et au début de l’année 2021 à cause de la pandémie, les prix sont repartis à la hausse dès le mois d’avril. Selon une dernière étude de SeLoger, il faut débourser en moyenne 11 000 euros le mètre carré pour accéder à la propriété. En revanche, des divergences de prix s’observent selon les arrondissements : en haut du classement, les 6e et 7e arrondissements dépassent la barre des 14 000 euros le mètre carré.

Les prix de l’immobilier s’envolent à Paris

Dans son dernier baromètre, SeLoger constate que le prix moyen à l’achat dans la capitale se situe à 11.194 euros : une hausse de 5.3% sur un an. Quand 16 arrondissements sur 20 se trouvent désormais au-dessus des 10 000 euros le mètre carré, les trois arrondissements les moins chers de la capitale se situent entre 8.893 euros (le 13e) et 9.905 euros (le 19e), en passant par 9.570 (le 12e).

Mais sans surprise, ce sont dans les 6e (Odéon, Saint-Germain-des-Prés) et 7e (École Militaire, Invalides) arrondissements que les prix des logements sont les plus élevés : ils enregistrent plus de 14 000 euros le mètre carré. En tête du classement, le 6e atteint 14 232 euros le mètre carré, suite à une hausse de 5,8 % sur un an.

En revanche, en observant les variations de prix sur un an, on découvre que le 19e enregistre une hausse de 10,3%, et le 4e de + 10,1%. A l’inverse, le 2e (Bourse, Sentier) accuse un recul annuel de 3,8% sur le prix de son immobilier.

A lire également :
Construire l’École Militaire, un véritable calvaire…

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités