• Offrez la box visite insolite
    Un cadeau ludique et culturel !

Journées du patrimoine : les pépites à ne pas manquer

Bibliothèque Mazarine
  • Offrez la box visite insolite
    Un cadeau ludique et culturel !

Les 16 et 17 septembre prochain auront lieu les 34e Journées du Patrimoine. Comme chaque année, certains lieux proposeront des visites spécialement préparées pour cet événement annuel, d’autres habituellement payants accueilleront les visiteurs gratuitement et enfin, certains seront ouverts très exceptionnellement. Mais comment choisir parmi cette foule de visites potentielles ? On vous a concocté une liste des pépites à ne surtout pas manquer à Paris en ce week-end dédié à la culture et au patrimoine.

Les bibliothèques ouvertes exceptionnellement

Paris regorge de bibliothèques multi-centenaires plus impressionnantes les unes que les autres, mais nombre d’entre elles sont réservées à des catégories d’usagers bien spécifiques. Si on ne fait pas partie de ces privilégiés, on ne loupera donc pas cette occasion unique de les découvrir !

La bibliothèque de l’Assemblée Nationale. Cette année encore, le Palais Bourbon, où siègent les députés depuis 1798, et l’Hôtel de Lassay, résidence du Président de l’Assemblée nationale, ouvrent leurs portes aux visiteurs. Les amateurs de beau patrimoine pourront découvrir ces deux imposants bâtiments du XVIIIe siècle et auront notamment accès à la Galerie des Fêtes, à l’hémicycle et, surtout, à la bibliothèque, un lieu pour le moins époustouflant !

Bibliothèque de l'Assemblée Nationale

Les 16 et 17 septembre de 09h30 à 17h30 - Entrée gratuite
128, rue de l’Université, 75007

La bibliothèque Mazarine. La plus ancienne bibliothèque publique de France, qui est aussi l’une des plus jolies à nos yeux, sera exceptionnellement ouverte aux visiteurs le dimanche 17 septembre de 9h à 18h. L’occasion ou jamais de découvrir la majestuosité de cet édifice érigé le long de la Seine en 1643 et longtemps dévolu aux collections personnelles du cardinal Mazarin.

Bibliothèque Mazarine

© Remi Mathis & Marie-Lan Nguyen

Le 17 septembre de 09h00 à 18h00 – Entrée gratuite
23, quai de Conti, Paris, 75006

La bibliothèque patrimoniale du Centre Culturel Irlandais. Cette petite pièce où sont conservés près de 8000 ouvrages anciens est l’une des seules bibliothèques collégiales du XVIIIe siècle subsistant à Paris. C’est pour cela qu’elle n’ouvre que très rarement ses portes, mais aussi parce qu’elle abrite trois trésors qu’il faut conserver précieusement : des manuscrits enluminés datant du Moyen-Âge. La visite commentée de la bibliothèque de l’ancien Collège des Irlandais nous fera découvrir tout ça !

Bibliothèque patrimoniale du CCI

Les 16 et 17 septembre de 14h à 17h – Entrée gratuite sur inscription
5 rue des Irlandais, 75005 Paris

L’hôtel de la Grande Loge de France

Pour les journées du patrimoine 2017, la Grande Loge maçonnique de France ouvre exceptionnellement les portes de ses locaux parisiens, installés dans un ancien couvent de la fin du XIXe siècle. Lors de la visite, la Grande Loge de France se propose de nous faire découvrir ses collections et son important patrimoine maçonnique, ses temples et, bien-sûr, sa mystérieuse crypte. Prêts à partir à la rencontre des francs-maçons les plus illustres de notre histoire comme Lafayette, Jules Vallès ou encore Pierre Brossolette ?

Temple Brossolette

Le temple Brosselette de l’Hôtel de la Grande Loge de France

Les 16 et 17 septembre de 10 h à 17 h – Entrée gratuite
8, rue Puteaux, 75017

Les archives de l’agence Roger-Viollet

Pour la deuxième année consécutive, l’agence photographique Roger-Viollet / Parisienne de Photographie ouvre les portes de son siège historique aux visiteurs. Installée depuis 1938 au cœur du 6e arrondissement, rue de Seine exactement, cette institution parisienne regroupe près de 6 millions de photographies et 4 millions de négatifs. Un fonds photographique d’une richesse incroyable qui couvre un siècle et demi d’histoire française, internationale, mais surtout parisienne. Cette visite commentée nous permettra de parcourir le contenu des fameuses boites vertes qui renferment ses archives, mais aussi de découvrir l’histoire de l’agence et des photographies, et la numérisation. De quoi se plonger pour de vrai dans le Paris en noir et blanc de nos ancêtres.

L'agence Roger-Viollet de la rue de Seine

Les 16 et 17 septembre de 15h à 18h – Visite d’1h gratuite, sur inscription par mail à jep2017@parisiennedephotographie.fr
Plus d’informations, sur la page dédiée à l’évènement
Agence photographique Roger-Viollet – 6 rue de Seine 75006

Le Château de la Reine Blanche

Construit vers 1535 par la célèbre famille de tapissiers Gobelin venue s’installer depuis leur Flandre natale sur les bords de la Bièvre, cette demeure de style Renaissance est une pépite architecturale comme il en existe peu à Paris. Riche d’une histoire de presque sept siècles, ce grand corps de logis à tourelles entièrement rénové en 2001 a longtemps hébergé les ateliers de la manufacture des Gobelins et constitue ainsi l’un des plus anciens lieux industriels de la capitale. Les propriétaires ne font visiter ce trésor que pendant l’été et lors des Journées du Patrimoine, alors c’est le moment ou jamais !

Chateau de la reine blanche

Le 16 septembre de 13h30 à 17h30 et le dimanche 17 septembre de 10h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30 – Entrée gratuite
4, rue Gustave-Geffroy, 75013

La Maison Lancel

Pour la première fois cette année, le maroquinier de luxe Lancel donnera accès à son siège principal de la rue Ampère dans le XVIIe arrondissement aux visiteurs qui s’inscriront sur son site. Si l’entreprise n’est installée dans cet hôtel particulier de la Belle Époque que depuis 2012, la maison de luxe promet de nous dévoiler des pièces d’archives uniques et inédites et de nous présenter les métiers et savoirs-faire de ses équipes, à l’oeuvre depuis plus de 140 ans maintenant. Cette plongée dans l’univers artisanal de la maroquinerie et dans l’histoire d’une enseigne française emblématique promet de belles découvertes.

Maison Lancel

Les 16 et 17 septembre de 10 h à 18h30 – Entrée gratuite sur inscription
50 Rue Ampère, 75017

Le Palais d’Iéna

Si le Palais d’Iéna abrite aujourd’hui le Conseil économique, social et environnemental (CESE), il a d’abord accueilli, de 1939 à 1955, le Musée national des Travaux publics et est donc un lieu particulièrement propice à recevoir des visiteurs. Et pourtant, sécurité oblige, il n’ouvre que très rarement ses portes au public. On s’y rendra surtout pour découvrir le magnifique escalier monumental et l’imposante salle hypostyle, mais la totalité de cet édifice construit par Auguste Perret vaut finalement le coup d’oeil !

Escalier monumental du CESE Palais d'Iena

Les 16 et 17 septembre de 10h à 17h – Entrée gratuite
9 place d’Iéna, 75016 Paris

Le Palais-Royal

Envie de découvrir les coulisses de l’une des plus hautes institutions de l’État ? C’est au Palais-Royal – où se trouvent non seulement le Conseil d’État et le Conseil constitutionnel, mais aussi le ministère de la culture – qu’il faut aller ! Parmi les trois expositions programmées, celle consacrée aux coulisses du Conseil d’État nous en apprendra davantage sur le travail, parfois opaque, de cette institution publique créée par Napoléon 1er. On pourra également découvrir de plus près, et surtout de l’intérieur, le joyau architectural et patrimonial que constitue cette ancienne résidence royale.

Palais Royal et Comédie Française

Les 16 et 17 septembre de 9h à 18h – Entrée gratuite
2 points d’accès : par la Place Colette ou par le péristyle de Montpensier, rue de Montpensier, 75001

Les ateliers artisanaux

Le patrimoine français n’est pas seulement constitué des belles bâtisses et d’histoire, il s’élabore aussi autour d’un savoir-faire et de techniques artisanales. Qu’ils oeuvrent pour conserver nos biens culturels, travaillent avec minutie pour créer des objets d’art ou perpétuent une tradition artisanale héritée de leur aïeux, ces femmes et hommes ont du talent et comptent le partager avec nous le temps d’un week-end. Voici deux ateliers que l’on vous conseille de découvrir !

L’Atelier Hylé – Conservation-restauration d’oeuvres d’art. Ouvert en 2014 près de la Place de la République, l’Atelier Hylé est géré par 6 conservatrices-restauratrices exerçant dans cinq spécialités différentes : arts graphiques, objets d’art, arts du feu, objets archéologiques métalliques et peintures. La visite de l’atelier abordera tous les aspects du métier de conservateur, des techniques utilisées aux enjeux de la restauration, et nous plongera dans le quotidien de cet atelier crée par de jeunes diplômées passionnées par les objets d’art anciens.

Atelier Hylé

© Fleur Foucher

Les 16 et 17 septembre de 10h30 à 12h – Entrée gratuite sur inscription
33, rue du Faubourg-du-Temple, 75010

L’Atelier reliure Houdart. Crée en 1948, l’atelier de reliure et de dorure Houdart ouvre ces portes au public pour la toute première fois cette année. Les relieurs de cette petite boutique située rue Broca nous parleront de leur travail, de leurs techniques et de leurs outils. Ils nous montrerons également tout ce qu’il est possible de faire dans un atelier traditionnel comme celui-ci : reliure simple ou sophistiquée, dorure sur tous types de matières, étuis, boîtes, mais aussi restauration d’ouvrages précieux, enluminure, calligraphie et toutes sortes de techniques autour du livre.

Atelier Houdart

Les 16 et 17 septembre de 10h30 à 18h30 – Entrée gratuite
77 rue Broca, Paris, 75013

De nombreux autres édifices seront exceptionnellement ouverts en ce week-end du 16 et 17 septembre. C’est notamment le cas du Temple de l’Oratoire du Louvre, du cloître des Billettes ou encore du siège du Parti Communiste Français, trois lieux fermés au public que nous vous avons fait découvrir… et que vous pourrez enfin visiter pour de vrai !

Article du 08 septembre 2017

Facebook
Twitter
Google+