Après la saisie de 500 kg de cocaïne dans des bananes en provenance de Colombie, Rungis fait l’objet d’un nouveau trafic : celui de poissons ! Deux hommes ont été condamnés – 18 mois de prison avec sursis pour l’un et 1 an avec sursis pour l’autre – ce lundi après-midi au tribunal correctionnel de Créteil pour trafic de marchandises.

Il n’est pas encore deux heures du matin dans le plus grand marché de produits frais d’Europe. Avant l’ouverture de la marée au marché aux poissons, deux employés subtilisent plusieurs cageots remplis de saumons, daurades, et crustacés… Les fruits de leur recel sont revendus illégalement dans une cité d’Athis-Mons en Essonne sous le prétexte d”‘invendus”.

Alerté par un grossiste en poisson sur la disparition inexpliquée d’une partie de sa marchandise, les policiers de L’Haÿe-les-Roses, placent le marché de Rungis sous vidéo-surveillance. Rapidement les images parlent, ce sont deux employés qui s’introduisent au marché peu avant son ouverture. Pendant qu’un dérobe la marchandise, l’autre l’attend au volant d’une voiture.

Un préjudice qui atteindrait les 7 000 euros selon la société, pour un bénéfice de seulement 1000 euros à en croire l’un des accusés.

À lire également :
500 kilos de cocaïne retrouvés dans les bananes du Marché de Rungis !

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités