Une égérie de Saint-Germain-des-Prés : c’est ce que représentait Juliette Gréco, cette grande artiste à la fois chanteuse et actrice qui nous a quitté le 23 décembre 2020. A l’issu d’une remarquable carrière s’étalant sur sept décennies, elle est devenue la “muse” du quartier intellectuel et artistique, où elle a rencontré d’illustres personnages comme Jean-Paul Sartre ou Boris Vian. Près de six mois après sa mort, elle va prêter son nom à une place de Saint-Germain-des-Prés.

Juliette Gréco, une artiste française légendaire 

Juliette Gréco a laissé son empreinte à Saint-Germain-des-Prés, et son nom sera désormais indissociable de celui du quartier. La nouvelle est tombée mardi au Conseil de Paris : une partie de la place Saint-Germain-des-Prés va prendre le nom de l’icône de la chanson française. Le coin de la place concerné se trouve juste devant l’église de Saint-Germain-des-Prés, à l’endroit même où se sont déroulées les obsèques, et non loin du cimetière du Montparnasse où elle a été inhumée. Comme pour le quai Jacques-Chirac nommé ainsi en avril, il s’agit d’une petite entorse à la règle qui prévoit que le nom d’une personnalité ne peut être attribué à une voie publique de la capitale que cinq ans après son décès.

Quoiqu’il en soit, le Conseil de Paris tenait à rendre hommage à cette grande figure du quartier, dont elle symbolisait « l’esprit libre et bohème ». C’est ici qu’elle a vécu et rencontré d’illustres personnages comme Jacques Prévert, Raymond Queneau, Boris Vian ou encore Jean-Paul Sartre. Elle a également interprété les chansons des plus grands artistes, d’Aznavour à Gainsbourg. Une véritable légende.

A lire également :
Le Carreau du Temple accueille une grande piste de danse de Roller cet été !

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités