Karl Lagerfeld est décédé

karl-lagerfeld-paris-zigzag

L’intemporel, l’insalissable, le grandiose Karl Lagerfeld est mort. L’immense homme de Chanel s’en est allé ce mardi 19 février.

Autour de lui, du mystère – on ne connaît pas son âge – mais surtout un talent et bien sûr, une silhouette connue dans le monde entier : un catogan, une chemise blanche, des bagues argentées, des lunettes noires et des mitaines.

C’est l’un des directeurs artistiques les plus respectés, les plus adulés : il a guidé la mode de Chanel et de Fendi dans ce chic à la française aimé de tous.

Karl Otto Lagerfeldt est né d’une mère Prussienne et d’un père scandinave et homme d’affaire. Il arrive à Paris alors âgé d’une vingtaine d’années, il s’installe dans un hôtel particulier à Saint-Germain-des-Près, quai de Voltaire en 1954.

La mode lui sourit rapidement puisqu’il remporte le prix du « Secrétariat international de la laine » ex aequo avec Yves Saint Laurent. Pierre Balmain fait partie du jury, il le repère et le recrute comme assistant. L’épopée est lancée.

En 1983, 12 ans après la mort de Coco Chanel, Karl Lagerfeld reprend Chanel et lui redonne sa superbe. En 1984, il crée sa marque, il reçoit le dé d’or pour son travail et devient une véritable icone de la mode . Tout ce qu’il touche lui réussit.

Un homme mystère, un caractère bien trempé couronné de bons mots et de beaucoup d’autodérision puisqu’il portera le gilet jaune de la sécurité routière !

La France, Paris, la mode perd l’un de ses monuments.