fbpx

La FIAC et Paris Photo sont menacées d’expropriation du Grand Palais

Par Romane Fraysse

Un événement sans précédent a ébranlé le monde de la culture en cette fin d’année. Un appel public à la concurrence a été lancé le 8 décembre 2021 par le Grand Palais pour occuper ses lieux sur les mêmes créneaux que la FIAC et Paris Photo. Une première mise en concurrence pour ses deux événements annuels emblématiques.

Un curieux et inattendu appel à projet

Ces deux salons d’envergure sont pourtant des habitués du Grand Palais. La FIAC s’y installait chaque année depuis 2006 et Paris Photo depuis 2011. Mais, en décembre dernier, la RMN-Grand Palais a lancé sans crier gare ce curieux appel public à la concurrence. Le nouvel occupant pourrait investir pour une durée maximale de sept ans le bâtiment éphémère installé sur le Champs-de-Mars, puis la prestigieuse nef restaurée dès 2024.

En jeu, une « manifestation internationale d’art contemporain » en octobre et une « manifestation de photo » en novembre, deux créneaux et deux descriptions qui correspondent à ceux habituellement réservés à la FIAC et à Paris Photo. La programmation de l’année 2022 au Grand Palais semblait pourtant se remettre sur les rails, après l’annonce des nouvelles dates d’Art Paris et du Salon du Livre rare.

RX France, le propriétaire des deux salons menacés, s’est indigné face à cette annonce sans précédent. Son directeur Michel Vilair a ainsi assuré que la FIAC et Paris Photo ont été mentionné par la RMN à de nombreuses reprises comme l’une des raisons lui ayant permis d’exploiter le Grand Palais Ephémère. Cet appel express est donc le signe, selon lui, d’une « tentative d’expropriation de nos manifestations » par un candidat concurrent.

Une accusation que le Grand Palais récuse. Selon Chris Dercon, le patron du prestigieux établissement, cet appel marque avant tout la volonté de « repenser de nouveaux salons, être ambitieux, curieux et ouverts ». Mais le délai extrêmement bref de dépôt des dossiers étonne tout autant : les candidats ont jusqu’au 31 décembre pour proposer un projet inventif ! Une absurdité selon Michel Vilair : « L’appel à propositions de la RMN-Grand Palais ne nous laisse en réalité que quelques jours à la veille de Noël pour bâtir un projet sur sept ans ! ». Dès 2022, ce dernier prévoit déjà une fusion des directions de la FIAC et de Paris Photo afin de renouveler la direction de ces deux salons majeurs.

Ainsi, il faudra attendre le 10 janvier 2022 pour connaître le futur occupant. Dans l’appel d’offre, les critères imposés concernent avant tout l’ambition du projet, les liens avec l’écosystème culturel parisien, ou encore la qualité de la direction artistique. Une (étrange) affaire à suivre…

À lire également : Ces 8 lieux culturels qui vont (r)ouvrir leurs portes à Paris en 2022 !



Visite Guidée
Le Marais Paris

Le Marais hors des sentiers battus

Je m'inscris

News populaire