fbpx

La fontaine des Innocents va être restaurée l'été prochain !

Par Virginie

Monument emblématique du quartier des Halles, la fontaine des Innocents s’est beaucoup dégradée avec le temps. La Ville de Paris a mis en place des travaux de rénovation, pour que cet édifice du XVIème siècle retrouve sa splendeur passée.

L’histoire de la fontaine des Innocents

La fontaine des Innocents, édifice de presque 500 ans, est aujourd’hui au cœur de l’un des espaces les plus vivants de Paris, la place Joachim-du-Bellay, dans le quartier des Halles.

A l’origine, la fontaine a été construite en l’honneur du roi Henri II et de la reine Catherine de Médicis, à l’occasion de leur arrivée à Paris. Dressée en 1549, elle est l’œuvre de l’architecte Pierre Lescot et du sculpteur Jean Goujon, qui la décorée dans l’esprit Renaissance.

Le marché et la fontaine des Innocents, 1822, John James Chalon (1778-1854). Paris Musées / Musée Carnavalet © Musée Carnavalet

Depuis ce temps, la fontaine a pris plusieurs noms comme  « la fontaine des Nymphes » en raison de ses bas-reliefs mythologiques. Elle finit par prendre comme nom définitif « fontaine des Innocents » car proche de l’église et du cimetière du même nom, aujourd’hui disparus.

A la fin du XVIIIème siècle, le quartier est en pleine mutation. La fontaine est déplacée au centre de la place et change de forme pour devenir un carré. Une quatrième façade est donc ajoutée et c’est le sculpteur Augustin Pajou qui s’occupe de l’orner.

Fontaine des Innocents

Un siècle plus tard, rebelote : la fontaine est de nouveau déplacée pour arriver à son emplacement actuel, soit à une quarantaine de mètres de celui d’origine. De nouveaux ornements lui sont ajoutés. Dans la même période, en 1862, elle est reconnue comme monument historique.

Les travaux de restauration de la fontaine

Au fil du temps, la fontaine s’est dégradée : entre pollution et intempéries, elle n’a plus le lustre d’autrefois.  Depuis 2017, l’eau n’y coule même plus, un comble pour une fontaine !

La Ville de Paris a décidé de prendre les choses en main en organisant un chantier conséquent de rénovation. L’adjointe à la Mairie de Paris, Karen Taïbeb  a confié à son propos : « C’est un chantier majeur pour Paris. Il s’agit d’une œuvre de grande qualité, il était temps de la restaurer ».

©AM/actu Paris

Le chantier comprend deux opérations majeures : préserver les bas-reliefs et remettre en fonctionnement la fontaine, pour que l’eau y coule de nouveau.  Une restauration de bas-reliefs, vestiges de la Renaissance, est également prévue. Pour cela, les ornements d’origine seront déplacés pour être remis à neuf. En attendant leur retour, des copies identiques seront apposées sur la fontaine.

Pour le moment, le chantier n’en est qu’à son opération de « test », qui durera jusqu’en juin. Le vrai chantier de restauration devrait débuter l’été prochain. Les parisiens pourront donc revoir l’eau couler dans la fontaine des Innocents d’ici juillet 2024.

Pour accompagner la restauration de la fontaine, la ville de Paris a prévu de rendre plus verdoyante la place Joachim-du-Bellay, afin qu’elle devienne un « écrin de verdure ». Pour le moment, le prix estimé des travaux s’élève à cinq millions d’euros.

 

Virginie Paillard

A lire également :

Sauvons la fontaine des Innocents !

Les Halles historiques de Paris

Les fontaines dégradées de Paris vont enfin être rénonvées !