fbpx

La Mairie de Paris menace d'interdire les trottinettes en libre-service

Par Camille Beau

Les trottinettes électriques en libre-service pourraient disparaître du paysage parisien. C’est en tout cas ce qu’a récemment déclaré la Mairie de Paris, suite à un accident mortel survenu dans la capitale le 14 juin dernier. Après les véhicules thermiques, les trottinettes électriques sont dans le viseur de l’équipe d’Anne Hidalgo.

Des engins dangereux 

Les trottinettes électriques pullulent dans Paris depuis leur mise service en 2018. Mais avec elles, les accidents se font de plus en plus fréquents. Le 14 juin dernier, une piétonne a été fauchée par deux jeunes femmes qui ont pris la fuite. Un évènement tragique qui n’a pas manqué de faire réagir la Mairie de Paris. Mardi 29 juin, elle a menacé les trois opérateurs privés de trottinettes électriques en libre-service de ne pas renouveler leur contrat, si des progrès sur la limitation de vitesse et le stationnement ne sont pas rapidement mis en place.

En 2019 pourtant, le gouvernement avait déjà réglementé l’usage des trottinettes électriques. Depuis, la vitesse autorisée est limitée à 25 km/h, un seul conducteur est autorisé à monter sur une trottinette, et celui-ci doit obligatoirement rouler sur les pistes cyclables. A l’été 2019 ensuite, la Ville de Paris est même allée plus loin en limitant la vitesse à 20 km/h dans la capitale et en interdisant les stationnements sur les trottoirs. Désormais, la Marie, par la voix de David Belliard, demande aux opérateurs de brider la vitesse à 10 km/h maximum dans les zones de forte densité piétonne. Sans réaction leur part, l’équipe municipale pourrait interdire la mise en service de leurs engins.

A lire également :
La Ville de Paris rachète le fonds de commerce du Bataclan au groupe Lagardère

 

 



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Je m'inscris

News populaire