La ménagerie du jardin des plantes dans le viseur des défenseurs de la cause animale

Jardin des plantes et Grande Galerie de l'Evolution (© M.N.H.N. - Jérôme Munier)

La ménagerie du jardin des plantes située dans le Ve arrondissement est inadaptée au bien-être animal : c’est ce que l’association Paris Animaux Zoopolis tente de faire comprendre aux élus de la Mairie de Paris. Sollicité à ce sujet il y a quelques mois, le Conseil de Paris a rejeté la demande de l’association de fermer les portes de l’établissement. Christophe Najdovski, l’adjoint chargé de la végétalisation de l’espace public et de la cause animale, prévoit néanmoins de faire une inspection des lieux.

Une ménagerie jugée trop vétuste

Si la ménagerie du jardin des plantes reste fermée pour le moment, elle est au centre des discussions entre les élus de la Ville et l’association Paris Animaux Zoopolis. Selon les membres de cette dernière, il faudrait transformer le lieu en espace scientifique et éducatif, mais sans animaux. C’est cette même association avait déjà fait parler d’elle en obtenant l’interdiction des cirques exploitant les animaux lors du dernier Conseil de Paris.

Face aux critiques des défenseurs des animaux qui trouve la ménagerie trop vétuste, le patron de l’établissement, Michel Saint-Jalme, se défend : « Nous n’enfermons pas mais abritons et prenons soin de ces animaux ! La ménagerie a 225 ans certes mais elle a été rénovée à plusieurs reprises ! Ces 20 dernières années, les rénovations entreprises ont à chaque fois permis d’agrandir les espaces et de diminuer le nombre d’espèces. Aujourd’hui, nous réunissons sur place 504 animaux, quand il y en avait encore 1500 il y a dix ans et 2000 il y a vingt ans ! ». Reste à savoir qui aura le dernier mot.

A lire également :
Une belle cure de jouvence attend le marché aux fleurs de l’île de la Cité

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités