fbpx

La plaque commémorative la plus incongrue

tapisserie de bayeux cavalerie paris zigzag
Par Caty

Il s’agit d’une petite victoire pour les écologistes. La mairie du XIVème  a accepté la proposition d’une plaque commémorative pour les animaux morts pendant la Première Guerre mondiale.

L’idée de cette plaque est de rappeler le rôle que les animaux ont joué pendant la Grande Guerre, comme les chevaux ou encore les pigeons, porteurs de messages pendant le conflit. Elle sera soumise au conseil de la Ville de Paris début juin.

Cette plaque ne fait pour autant pas l’unanimité, puisque le maire socialiste du XIIIème a, lui, refusé l’idée. Bien qu’il respecte l’intention, il estime qu’il est nécessaire de faire la différence entre les soldats et les animaux. En tout cas, si le conseil de Paris approuve le projet, il ne s’agira pas d’un monument comme ceux que l’on peut faire en hommage des morts pendant la guerre, mais d’une plaque commémorative dans un lieu où des animaux ont eu un rôle au moment du conflit. D’autres villes comme Londres ont déjà des espaces de commémorations pour les animaux ayant donné leur vie pour la patrie !

Image : Tapisserie de Bayeux, Entre 1066 et 1082, scène 18–19 : « Ici les chevaliers du duc Guillaume combattent… ».



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Complet

News populaire