On fait tout un foin de la Parisienne, de sa classe, de sa beauté… Mais savez-vous qu’elle entretient tout ce mythe à grand coup de remèdes un tantinet particuliers ?

Pas question de passer des heures en boutique pour du shopping ou de rendre visite à son coiffeur tous les deux jours. La Parisienne a juste quelques astuces futées pour traverser le temps avec panache.

Le vin rouge

Lèvres cramoisies, bonne mine et bonne humeur ? Non ce ne sont pas ses trois heures de yoga quotidien, c’est son petit verre de vin rouge.

Pas plus d’un hein (oui oui…), c’est son compagnon de terrasse qui lui fournit ses antioxydants.

arzu-cengiz-632565-unsplash

Le coiffeur-ami

Marie-Antoinette avait un coiffeur : Leonard, devenu LE coiffeur qui réalisait tous ses désirs.

Eh bien la Parisienne fait pareil : son coiffeur, c’est son meilleur ami. Il sait qu’elle se couche trop tard pour faire un brushing le matin, qu’elle n’est pas capable de se démêler les cheveux sans hurler et qu’elle coupe beaucoup trop souvent sa frange toute seule. Donc son coiffeur, c’est pour la vie : il lui rattrape n’importe quelle folie.

Notre botte secrète ? Le salon Inné, un salon-appartement d’une élégance évidente. Une déco ultra soignée, réalisée par les meilleurs ouvriers de France et d’Italie. Cheminées en marbre, poutres rénovées, miroirs et placards sur mesure… Le chic est dans le détail n’est-ce pas ?

Poussons l’excellence un peu plus loin : dans le coin cuisine, où l’on peut boire son café en laissant poser sa coloration. On ouvre les fenêtres et on profite du petit coin de jardin végétalisé avec soin : la tête dans les nuages.

Encore ?

C’est un appartement de 110 m2 carré, à Saint Germain des Près, dans le plus vieil immeuble du 6ème arrondissement. Vous vous doutez à présent que la coupe est aussi soignée et raffinée. Chaque femme ressort avec sa coiffure, son tombée parfait, en accord avec son cheveu et sa personnalité. Embellir, c’est le verbe qui correspond le mieux à cet écrin où tout est au service du beau.

inné

La routine beauté

Elle connait toujours une amie d’amie qui travaille chez une petite marque niche qui fait des miracles.

C’est comme ça qu’elle dira nonchalamment qu’elle ne fait pas de soin en institut, elle a juste deux pinceaux et un joujou high tech : « C’est mon UFO de Foreo, 90 secondes et le masque pénètre grâce à une technique d’hyper infusion et de pulsations. Mieux qu’en institut. » Ah d’accooooord…

foreo-ufo

Le style facile

C’est simple : elle est restée coincée aux années Jane Birkin et avouons-le, c’est sacrément plus chic que bon nombre de modes farfelues.

Jean de qualité, chemise ou t-shirt et basta. Eh oui, la classe ça ne s’invente pas !

imani-clovis-23005-unsplash

Le sac bien rempli

Ce n’est pas parce qu’elle a une passion pour les scolioses qu’elle a un sac géant, c’est juste qu’il lui faut : un journal pour suivre les infos, un magazine de déco, son roman du moment (un p’tit Beauvoir tiens, on en a bien besoin), une écharpe pour boire son verre de vin en terrasse et un rouge à lèvre, rouge, en cas de rendez-vous galant imprévu.

Rien de bien compliqué non ?!

greg-kantra-554056-unsplash

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités