Propriété de la Mairie de Paris depuis son rachat par Jacques Chirac en 1987, l’hôtel particulier abrite une école de musique russe depuis 1923. Mais le nombre d’élèves et de concerts baissant considérablement depuis plusieurs années, le conservatoire Rachmaninoff se retrouve aujourd’hui en grande difficulté. Si l’association créée pour sauver l’établissement a présenté un plan de relance à la Mairie de Paris, celle-ci n’a pas encore donné de réponse quant à l’avenir qu’elle réserve au conservatoire russe. Selon les rumeurs, la vente de l’hôtel particulier est envisagée par l’équipe municipale.

Un conservatoire de musique mythique

Créé par d’anciens professeurs russes émigrés à Paris dans les années 1920, le conservatoire Serge Rachmaninoff se trouve au 26 avenue de New-York dans le 16e arrondissement de Paris. Etabli dans un hôtel particulier de trois étages et sur une superficie totale de 600 m2, il comprend une salle de concert, une cantine et des salles de classes où des cours sont délivrés en français et en russe. Lorsque Charles Jourdan – propriétaire de l’immeuble – décide de s’en séparer dans les années 80, Jacques Chirac – maire de Paris – sauve le conservatoire qui devient une propriété de la ville.

Mais dès le début des années 2000, les recettes du conservatoire ont énormément baissé. Par conséquent, l’établissement peine à payer son loyer. Pour pérenniser l’école, une équipe a mis au point un plan de relance, et une association, la Société Musicale Russe a été constituée. Celle-ci tente par tous les moyens de trouver des solutions pour empêcher la disparition de cet endroit mythique. Si elle a bien sûr tenté de négocier avec la Mairie de Paris, cette dernière n’a donné aucune réponse, sous-entendant qu’une vente était privilégiée.

A lire également :
Un cinéma en plein air et gratuit sur le toit du Moulin Rouge !

 

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités