metro-parisien-paris-zigzag

Réalisée par le think tank Oliver Wyman Forum, en partenariat avec l’université de Berkeley, une étude nommée “Urban mobility readiness index 2020” a analysé les réseaux de transports en commun d’une cinquantaine de villes du monde entier afin de les classer selon des critères très précis. Ainsi, ce sont Singapour, Londres et Stockholm qui forment le trio de tête. Bien que décrié par un certain nombre de ses utilisateurs, le réseau de transports parisien est venu se loger à la neuvième place de ce sérieux classement.

Chaque système de transports urbains a été passé au peigne fin selon 6 attributs clés : selon le groupe, les réseaux doivent être accessibles, durables, intégrés, résiliants, collaboratifs et innovants. L’Oliver Wyman Forum a également analysé plusieurs autres notions telles que la qualité des infrastructures, l’impact social ou encore l’attractivité du marché, afin d’en tirer un score global et le fameux classement.

foule-metro-paris-zigzag

Parmi les avantages du système de transports en commun parisien, le think thank a relevé la qualité des infrastructures, l’attractivité du marché ainsi que son côté innovant. En revanche, les transports de la capitale restent relativement chers et propices à la pollution sonore et lumineuse. Enfin, toujours selon l’étude, les systèmes de gestion du trafic pourraient être nettement améliorés.

À lire également : 
Métro parisien : quatre nouvelles stations vont ouvrir le 17 décembre

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités