paris-grisaille-paris-zigzag

Alors que le confinement a été imposé le 17 mars dernier à tous les Français pour éviter la propagation du Coronavirus, on a vu une séparation entre les Parisiens qui ont choisi de se confiner loin de la ville et ceux qui sont restés dans leurs appartements étroits. D’après une étude de l’association “Paris je te quitte“, qui aide les Parisiens à s’installer loin de la capitale, 49% de ceux qui se sont confinés en Province ont vécu  “une ​parenthèse enchantée et/ou un moment magique en famille“. On ne peut pas vraiment en dire de même pour les autres….

La recherche d’une meilleure qualité de vie

Les règles principales imposées par le confinement ont permis aux Parisiens de prendre pleinement conscience de leurs désirs de vie. Tout d’abord, même s’il a été compliqué pour certains, la mise en place du télé-travail a permis à d’autres de s’apercevoir qu’il est possible de travailler hors de la ville. Ensuite, l’isolement et l’enfermement ont fait réfléchir les Parisiens et Franciliens sur leur vie et sur leur projet de départ de la région parisienne. Résultat, selon une étude menée par l’association “Paris je te quitte“, les Franciliens sont aujourd’hui 54% à vouloir quitter la région au plus vite, contre 38% avant le confinement.

Les raisons d’une telle explosion des chiffres s’expliquent dans un premier temps par la recherche d’un environnement moins stressant, par une volonté de se rapprocher de la nature et d’avoir une vie plus simple. Mais les Franciliens expliquent aussi qu’ils veulent avoir accès à un logement plus grand et moins cher, avec un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle. À suivre dans les prochains mois si cette tendance se confirme !

À lire également : Pourquoi les Parisiens veulent-ils quitter Paris ?

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités