Le street artiste C215 peint sur les murs détruits de Kiev en signe de soutien

En pleine guerre ukrainienne, l’artiste français Christian Guémy, alias C215, s’est rendu sur place afin de montrer son soutien à la population. Par ses œuvres, il entend « apporter un peu d’humanité ».

Une démarche solidaire

Dès les premiers temps de la guerre en Ukraine, l’artiste Christian Guémy, dit C215, a montré son soutien aux victimes de l’invasion russe. Mi-mars, il a peint une immense fresque sur une façade du 13ème arrondissement de Paris. Elle représente une fillette dans les teintes jaunes et bleues du drapeau ukrainien. Coiffée d’une couronne de fleurs, cette petite fille représente à la fois un « soutien aux populations ukrainiennes » mais également un « message universel » anti-guerre.

L’artiste a également souhaité s’expliquer : « Il s’agit du portrait d’une enfant, pour rappeler le calvaire des populations civiles et plus encore des tout petits ».

Fresque de C215 du 13ème arrondissement (Instagram de C215)

C215 a ensuite décidé de se rendre directement en Ukraine afin de rencontrer la population et l’aider à son échelle : « Si vous voulez faire du street art qui parle de la guerre, l’œuvre doit être là où se déroule la guerre […] Je n’ai pas vraiment décidé de venir à Kiev, ce sont mes peintures qui ont décidé pour moi ».

Des peintures colorées, en contraste avec la ville détruite

Sur place, C215 a décidé de reproduire d’autres peintures dans le genre de sa fresque du 13ème  arrondissement. Beaucoup de ses portraits représentent des enfants, qui sont des symboles de douceur et d’innocence. C’est également un moyen pour l’artiste de rappeler qu’ils ne devraient pas affronter les horreurs de la guerre : « Un enfant est innocent, un enfant n’a pas à affronter la guerre. Et dans cette guerre, il y a des millions de mères et d’enfants qui sont dispersés dans toute l’Europe ».

Portrait d'un enfant à Kiev (Instagram de C215)

C215 a également choisi les emplacements où il a placé ses œuvres : abribus, stations de métro…Il souhaite ainsi montrer que les civils sont très durement touchés dans cette guerre. La plupart de ses peintures sont colorées et empreintes de douceur, pour contraster avec le décor urbain, complètement ravagé par l’armée russe.

Portrait d'une femme à Kiev (Instagram de C215)

L’artiste ne s’est d’ailleurs pas limité à Kiev, puisqu’il a peint sur les murs de Jitomir et Lviv, des villes également très endommagées par la guerre.

Il a confié être très heureux des réactions des ukrainiens, qui sont beaucoup à s’arrêter pour photographier ses œuvres. C215 a quitté l’Ukraine, mais espère revenir « bien vite».

Virginie Paillard

A lire également :
A Paris, de plus en plus de street-atristes rendent hommages à l’Ukraine
Une superbe fresque en hommage à l’Ukraine orne un mur de Paris
Deux hommes escaladent la Tour Montparnasse en soutien à l’Ukraine

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités