Les pires anecdotes de la RATP

metro-parisien-paris-zigzag

10 millions de voyageurs transitent chaque jour sur le réseau de la RATP, cela représente près de 3 milliards d’usagers par an, oui, 3 milliards, l’équivalent de presque la moitié de la population mondiale. Avec tout ce beau petit monde, une flopée d’anecdotes ont forcément fait le quotidien de la société de transport. On vous partage aujourd’hui le meilleur et le pire des petites histoires de la RATP.

La morsure

On commence par un fait divers plutôt inhabituel et pour le moins déconcertant… Au cours d’une intervention, un agent de la RATP a tout simplement perdu la première phalange de son pouce. Si les couloirs du métro sont peuplés de rongeurs en tout genre, c’est pourtant bien un individu virulent qui a mordu violemment le pouce de l’agent et qui l’a sectionné. Transféré d’urgence à l’hôpital, il portera plainte quelques temps après.

quai-metro-paris-zigzag

« Conduire pour de vrai »

Si les lignes 1 et 14 sont les seules à fonctionner sans conducteurs, il faut savoir que toutes les rames du métro sont entièrement automatisées, exceptée la ligne 9. Les chauffeurs du métro n’ont alors qu’à ouvrir et fermer les portes pendant leurs trajets. La RATP conseille quand même à ses agents de « conduire pour de vrai » au moins une fois par jour, pour garder l’habitude.

Le bagage abandonné 

On nous le répète assez souvent, il faut toujours faire attention à ne pas oublier ses effets personnels avant de descendre… Un homme étourdi l’a payé au prix fort puisqu’il oublia tout simplement un sac contenant près de 15 700€ en liquide dans un bus de la ligne 60. Le conducteur a été salué par sa hiérarchie pour sa conduite exemplaire suite à cette découverte pour le moins inhabituelle.

entree-metro-paris-zigzag

La chèvre de la ligne 1

Quelle serait votre réaction si vous tombiez nez à nez avec une chèvre dans le métro ? C’est la question que l’on s’est posée suite à l’annonce d’une dépêche plutôt insolite en novembre dernier. Effectivement, un homme visiblement instable mentalement avait alors dérobé une chèvre au jardin des Tuileries avant d’emprunter la ligne 1 du métro et de provoquer la stupeur générale. Ah… La routine du métro parisien…

Attention aux tickets !

Les poinçonneurs des tickets de métro font partie des travailleurs d’antan dont les métiers ont progressivement disparu de la capitale avec l’avancée de la technologie. Les plus anciens s’en rappelleront peut-être mais saviez vous qu’il était assez commun de se faire insulter par lesdits poinçonneurs lorsque l’on présentait son ticket à l’envers ou qu’il tombait par terre ? Eh oui, tout retard créé tendait un peu les nerfs des anciens agents de la RATP.

bouche-metro-paris-zigzag

La place de parking

Vous avez très sûrement entendu parler de ce fait divers. En 2012, un automobiliste a tout bonnement confondu une entrée de parking avec la bouche de métro de la station Chaussée d’Antin Lafayette, il commença alors à en dévaler les escaliers avec sa voiture jusqu’à s’y coincer ! Heureusement, cet incident ne fera aucun blessé et sera simplement l’objet de moqueries sur les réseaux sociaux. Comme si ce n’était pas suffisamment insolite, il faut savoir que le conducteur n’a reçu aucun PV, n’ayant techniquement commis aucune infraction !

Un nom peu vendeur

Bon, on vous l’accorde, les conditions de transport ne sont pas toujours idéales sur le réseau ferré francilien mais dites vous que vous auriez pu voyager dans la « MERDE ». Oui, oui, une rumeur court disant que le « Métro Express Régional Défense Étoile » était le nom prévu originellement pour le RER parisien . Bon, il semblerait que cela soit bien une rumeur…

À lire également :
D’où vient l’expression « métro, boulot, dodo » ?
Un jardin va fleurir sous le métro Barbès