fbpx

Les places de cinéma deviennent gratuites pour les personnes en situation de précarité

Par Lisa B

Depuis deux ans, un partenariat entre la Mairie de Paris, le Samu Social et des cinémas permet de financer des places dans les salles obscures à des personnes dans la précarité. 

Des places de cinéma pour renouer avec la vie sociale

En 2022, 1 525 places de cinéma ont déjà été financées par la Mairie de Paris à destination des personnes accueillies par des structures du Samu Social. L’objectif ? Permettre à ce public de renouer avec la vie sociale, d’accéder aux salles obscures et à la culture. 

Organisée depuis deux ans, cette opération est le fruit d’une collaboration entre la Mission Cinéma de la Mairie de Paris, le Samu Social de Paris et plusieurs cinémas, dont le Vincennes et l’UGC Les Halles. Jusqu’à présent, seules deux structures gérées par le Samu Social en bénéficiaient : le LHSS St-Michel (Lits Halte Soins Santé) ainsi que la Halte des Femmes de l’Hôtel de Ville. Mais face à la popularité du dispositif, 8 nouveaux centres d’accueil et d’hébergement pourront désormais en faire profiter leurs bénéficiaires. “Pour revenir à la vie sociale, la culture est un levier puissant. Et, même si ce n’est pas évident de prime abord, le cinéma est un vrai lieu de sociabilité où on partage, à plusieurs, des émotions” appuie Carine Rolland, adjointe à la culture à la Mairie de Paris, rapportée par 20 Minutes.

À lire également : Les occupants du cinéma associatif La Clef en cours d’expulsion