trottinette-electrique-paris-zigzag-

Trottinettes électriques, monoroues, gyropodes, overboards… ces EDP ou engins de déplacements personnels motorisés sèment depuis quelques années le chaos dans la circulation. Leur présence dans l’espace publique de plus en plus importante n’est pourtant pas réglementée et pose de réel problème de sécurité. En France on dénombre plusieurs accidents graves de la route impliquant des trottinettes électriques. Et pour cause, jusque là les EDP étaient considérés au regard du code la route comme des piétons, ils pouvaient donc rouler sur les trottoirs à condition d’aller au pas.

Il s’agit maintenant de faire évoluer le code de la route et l’adapter à ces nouveaux engins pour endiguer les comportements dangereux.

Ses lois seront relativement similaires à celles appliquées aujourd’hui aux cyclistes, comme le fait d’être équipé de feux avant et arrière, de freins et d’un avertisseur sonore. Et pour ce qui est du stationnement, les trottinettes pourront continuer à se garer sur les trottoirs à conditions de ne pas gêner le passage.

Finies donc les balades à deux sur une trottinette, l’usage sera exclusivement personnel, la circulation sur les trottoirs ou à plus de 25km seront sévèrement sanctionnées, à hauteur de 135 euros et 1 500 euros d’amende. 35 euros d’amende si les règles générales de circulation ne sont pas respectées.

En espérant que ces mesures pousseront les utilisateurs d’EDP à adopter un comportement plus responsable et plus prudent, à commencer par l’âge des ses utilisateurs qui devront avoir au moins 8 ans et l’obligation d’un port de casque pour les usagers de moins de 12 ans.

À lire également :
Les trottinettes bientôt interdites à Paris !?
La nouvelle amende pour les utilisateurs de trottinettes

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités