fbpx

Connaissez-vous ce petit village champêtre, rattaché à Paris en 1860, aux ruelles pavées et romantiques ?

Rue des Thermopyles © Adobe Stock
Par AxelleC

Bordé par le cimetière du Montparnasse au nord et par le parc de Montsouris à l’est, ce charmant quartier tient son nom de la terre argileuse sur laquelle il s’est construit. Après avoir longtemps fait partie de la commune de Montrouge, il a été intégré à la capitale en 1860 et a su conserver ses airs de petit village… Vous l’avez reconnu ? Et oui, on vous emmène en balade dans le Petit-Montrouge, au coeur du 14e arrondissement de Paris !

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Des ruelles bucoliques

Si ce quartier possède peu de grands monuments à visiter, il regorge d’autres joyaux : sa spécialité, ce sont les petites impasses pavillonnaires secrètes au charme fou. Allez vous balader dans le triangle situé entre les avenues du Général Leclerc, René Coty et la rue d’Alésia : vous y trouverez une diversité architecturale impressionnante, des bâtisses de caractère et un Paris bucolique aux doux airs de campagne normande comme à la villa Hallé… L’impasse du Moulin Vert, la Villa d’Alésia et le square de Châtillon sont aussi de jolies ruelles calmes et secrètes à explorer avec des maisons individuelles, des édifices de toutes les époques, des grilles colorées, des jardinets verdoyants, des ateliers d’artistes et des façades fleuries. Un vrai paradis pour ceux qui aiment côté le plus pittoresque et insolite de la capitale !

Villa Hallé © Parisian Touch
Villa Hallé © Parisian Touch

Une église historique

Pour découvrir le coeur de vie du quartier, direction la place Victor-et-Hélène-Basch, souvent appelée carrefour Alésia, du nom de la station qui la dessert. Là, un édifice semble surplomber tous les autres : l’église Saint-Pierre du Montrouge. Cet imposant lieu de culte catholique construit entre 1863 et 1872 est méconnu et pourtant il mérite toute notre attention… En effet, il cache à l’intérieur un majestueux style Romano-Byzantin et de nombreux détails, frises aux formes géométriques, ou encore vitraux d’allure médiévale, qui lui donnent un cachet indéniable. Ainsi que l’un des plus beaux sols de toute la capitale !

Eglise Saint PIerre du Montrouge
© patrimoine-histoire.fr

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLTo

Crédit photo de une : Rue des Thermopyles © Adobe Stock

À lire également : Découvrez le Petit-Montrouge et ses ruelles romantiques grâce à cette visite guidée insolite !

A. C.