Malgré le confinement, ils se regroupent et dansent sur du Dalida

danse-confinement-paris-zigzag

Des scènes plutôt surréalistes ont fait surface ce week-end sur Twitter : alors que la France entière entame sa septième semaine de confinement, une trentaine de Parisiens se sont regroupés samedi soir sur la place Constantin-Pecqueur dans le 18e, pour danser au rythme de la chanson “Laissez moi danser” de Dalida.

Ici, pas de distanciation sociale ou de gestes barrières quelconques, on peut apercevoir sur la vidéo des personnes en groupe, des couples enlacés ainsi que des enfants et des personnes plus âgées se trémoussant sur la musique de l’icône, diffusée à partir d’un balcon donnant sur la place.

La police arrivera quelques minutes plus tard, laissant largement le temps aux “déconfinés” du soir de se disperser et par conséquent d’échapper à une verbalisation. À deux semaines du 11 mai et du supposé déconfinement, la scène a évidemment fait vigoureusement réagir et a suscité beaucoup d’indignation sur les réseaux sociaux.

Le Dj improvisé, jouant de son balcon tous les samedis, s’est d’ailleurs simplement fait réprimander par les forces de l’ordre, lui qui affirma que “le but n’était pas de créer un rassemblement mais de faire la fête sur les balcons avec ses voisins”.

Crédit photo à la une : Twitter @cocochrist

À lire également :
Coronavirus : l’Institut Pasteur dévoile le nombre de personnes potentiellement infectées en Ile-de-France

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités