fbpx

Nos charmants toits parisiens ne seraient plus viables face au changement climatique

toits-paris-zigzag
Par Noémie W

Alerte : les toits typiquement parisiens, bleu-gris, faisant la réputation romantique de la ville, sont déclarés écologiquement obsolètes. Au vu du réchauffement planétaire et des événements caniculaires récents, ces toitures d’un autre temps vont poser problème. Un ancien conseiller du ministère nous met la puce à l’oreille. 

Ces toits en zinc ne sont plus “viables”. On l’apprend à l’appui du livre de Franck Lirzin, “Paris face au changement climatique”. Ce livre-catastrophe dystopique présente un Paris noir, de 50 degrés, en 2050. Une réalité dont la ville se rapproche dangereusement. Avec surprise, la toiture contribuerait à ce problème progressif : l’architecture haussmannienne est inadaptée, car en cas de forte chaleur … Ces toits ne sont pas isolés ! Première étape du potentiel plan d’attaque ? “Renoncer à faire entrer les toits de Paris au patrimoine mondial de l’UNESCO”. Deuxième étape, la solution proposée est “d’isoler les toits par l’extérieur, en masquant la pierre”. Ce qui veut malheureusement dire : toucher à la beauté typique des immeubles parisiens

Autre alternative possible ? Végétaliser la façade “avec des plantes grimpantes comme le lierre, qui a beaucoup de vertus climatiques”, selon le polytechnicien. 

Terrasse végétale du couturier Martin Grant, dans le Marais.
Exemple de toit à plante grimpante – Appartement du couturier Martin Grant dans le Marais.

Symboles de cette ville-lumière, le charme de ses toits devrait donc s’éteindre, au nom de notre survie …

 

Noémie Wuchsa

A lire également :
Le radeau flottant végétalisé qui dépollue Paris
Piétonnisée et végétalisée, la rue du Temple est métamorphosée !



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Complet

News populaire