fbpx

Paris classée parmi les villes... les moins honnêtes du monde !

Par Cyrielle

Les Parisiens sont-ils des fieffés menteurs ? Des fourbes sans foi ni loi ? Oui, si l’on en croit une récente étude menée par la société allemande Twinner qui vient de classer Paris en queue de peloton des villes les plus honnêtes du monde. Aïe.

Paris en 69e position sur 75 villes étudiées

Dans le cadre de son “Honest City Index“, l’entreprise allemande Twinner a mesuré l’honnêteté des habitants dans 75 grandes villes dans le monde et le constat est clair : les villes françaises ne sont pas très bien classées. La première ville de l’Hexagone, Lille, ne se place qu’en 37e position, tout juste en milieu de classement. Et pour les autres villes françaises faisant partie de l’étude – Lyon, Toulouse et Paris – il faut aller chercher encore plus loin : Lyon est à la 49e position, Toulouse à la 55e position tandis que Paris se trouve reléguée au 69e rang sur 75.  Le top 3 des villes les plus honnêtes du monde réunit les villes de Zurich en Suisse, Tokyo au Japon et Adelaide en Australie. En fin de classement, ce sont Madrid, Rome et Las Vegas qui ferment la marche.

En quoi consiste ce “test d’honnêteté” ?

Pour établir ce classement, Twinner – une société du secteur de l’automobile – s’est intéressée à plusieurs critères, alternant entre des tests réels et l’utilisation de données relatives à la corruption. La société a notamment réalisé le “test du portefeuille”, un test d’honnêteté civique : la firme a abandonné près de 17 000 portefeuilles dans les 75 villes du monde analysées pour voir combien d’entre eux étaient rendus à leur propriétaire. Pour ce test, Paris s’est retrouvée en 68e position.

La firme a ensuite utilisé des données moins empiriques, s’intéressant aux données nationales sur la transparence au niveau gouvernemental, économique et social. La transparence gouvernementale a été mesurée à l’aide de données sur la corruption, la transparence budgétaire et l’intégrité électorale, tandis que la transparence économique a été quantifiée par le pourcentage estimé d’économie souterraine présente dans un lieu, à savoir les activités économiques qui sont cachées aux autorités officielles pour des raisons monétaires, réglementaires et institutionnelles. Enfin, la société s’est intéressé à la perception du vol par ses citoyens, ce qui permet d’illustrer comment les gens évaluent le niveau d’honnêteté de leurs voisins : pour cette dernière partie, Paris se classe en 58e position, devant des villes comme Manchester ou Birmingham au Royaume-Uni… et devant 11 des 22 villes américaines étudiées ! L’intégralité de l’étude est à retrouver ici.

À lire également : Paris n’est plus la ville la plus attractive au monde