fbpx

La place du Châtelet va changer de visage et donner la part belle aux piétons

Place Châtelet à Paris, par Mistervlad
Par Pauline

A mesure que l’année progresse, nombreux sont les projets de réaménagements et plans urbanisme en vue de transformer Paris. Rendre la capitale plus fluide dans sa circulation, plus agréable à vivre, plus verte, les idées ne manquent pas ! Cette fois, les grands changements visent Châtelet, et plus particulièrement sa fameuse place.

Châtelet va dire au revoir à son rond-point

À Paris, un vent de renouveau souffle sur le rond-point de Châtelet. Anne Hidalgo nourrit l’ambition de métamorphoser ce lieu emblématique, niché au cœur de la capitale et carrefour critique du trafic. Dans une récente entrevue accordée au Journal du dimanche, elle dévoile sa volonté de réduire l’espace dévolu aux voitures au profit des piétons, dans le cadre d’un vaste réaménagement.

Le rond-point actuel, qui orchestre la circulation entre les quais de Seine, l’île de la Cité, la rive gauche d’un côté, et la rue de Rivoli ainsi que le boulevard de Sébastopol de l’autre, est promis à une transformation radicale. Anne Hidalgo assure que cette métamorphose sonnera le renouveau, avec pour intention “d’élargir et de désencombrer” la place.

Ainsi, la circulation se trouverait réservée sur une seule voie à tous les véhicules (véhicules prioritaires, bus, taxis et vélos) devant le théâtre du Châtelet. Une nouvelle qui fait gronder certains lorsque le trafic de la zone est déjà parfois hasardeux. Du côté du théâtre Sarah-Bernhardt, il y aurait deux files de circulation, une voie bus ainsi qu’une piste cyclable, le tout dans les deux sens. La place en elle-même verra on espace de détente agrandi, avec des gradins amovibles, ainsi que de nouveaux parterres respectueux de l’environnement.

La perspective des J.O et une enveloppe salée

Cette métamorphose de la place du Châtelet est motivée en grande partie par l’approche des Jeux Olympiques, qui feront étape à Paris en 2024. La maire considère cet événement sportif mondial comme une occasion inédite de repenser l’urbanisme et de léguer un héritage durable à la ville.

En effet, les Jeux Olympiques de Paris 2024 devraient incarner les valeurs de l’écoresponsabilité, d’accessibilité et de convivialité idéales pour donner une bonne image de Paris selon de nombreux politiques. Le réaménagement de la place du Châtelet s’inscrit donc parfaitement dans cette dynamique.

En transformant cet espace en un lieu attractif pour les piétons et en réduisant l’impact des véhicules, la municipalité aspire à offrir aux Parisiens et aux visiteurs une expérience urbaine plaisante, respectueuse de l’environnement. Mais cela a bien évidemment un coût, qui est estimé dans le cas présent à quelques 2 millions d’euros. Les travaux devraient toucher à leur fin au printemps 2024.

Crédit image à la Une : © Shutterstock – Mistervlad

À lire également : Le projet de travaux cour du Bel-Air fait débat chez les habitants