routine-metro-paris-zigzag

Paris figure parmi les dix villes les plus bruyantes du monde, d’après une étude allemande réalisée par Mimi Hearing Technologies. Si les Parisiens semblent s’être habitués au vacarme quotidien, la pollution sonore n’est pas forcément moins dangereuse que les autres formes de pollution… L’ouïe des Parisiens serait-elle menacée ?

Les causes du bruit incessant

La plupart des Parisiens ont un mode de vie que l’on pourrait définir comme “speed“. Trajets quotidiens en métro ou en bus, traversées des rues parisiennes à toute allure, la vie quotidienne d’un Parisien semble exposé, quasiment tout le temps, à un vacarme assourdissant. Celui-ci émanerait des travaux, particulièrement présents à Paris depuis quelques mois, mais aussi des voitures, des klaxons, générés par une circulation particulièrement lente à Paris. Enfin, du fait de la densité de population élevée, le voisinage constitue également une source de bruit importante et les nuisances sonores ont un impact direct sur la vie des franciliens.

Source : Bruitparif

En cela, les endroits le plus exposé à Paris seraient les quartiers périphériques, sur lesquels rejaillissent avec force le bruit des moteurs des voitures entrant ou sortant de la capitale… Selon les calculs du centre d’évaluation technique de l’environnement sonore Bruitparif, près de 40 000 riverains de la boucle parisienne sont exposés quotidiennement à des niveaux de bruit qui excèdent les valeurs limites réglementaires françaises !

Le bruit est source de stress, de troubles du sommeil, ce qui a un impact direct sur le système cardio-vasculaire. La pollution sonore représenterait ainsi un vrai problème sanitaire. Mais est-il sous-estimé par les autorités ?

Des réponses trop faibles…

Depuis 2012, la Mairie de Paris tente de lutter contre les nuisances sonores à travers, notamment, la pose d’“enrobées phoniques”, censées absorber le bruit de roulement des véhicules, dans certains quartiers périphériques parisiens (Porte d’Issy et Porte de Vincennes notamment). Or, malgré une diminution effective du nombre de décibels dans ces quartiers, les riverains estiment de ne pas ressentir de vraies améliorations. Les revêtements des façades continuent de poser des problèmes et seule l’installation de double-vitrage peut laisser entrevoir un retour au “calme”…

travaux-à-paris-paris-zigzag
Crédit photo : Le Parisien / Ph.B

Pour de nombreux Parisiens, la seule échappatoire serait le déménagement en Province, et notamment en campagne, là où, hormis le chant du coq du village et le son des cloches, la pollution sonore serait quasiment pas perceptible…

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités