fbpx

Près du centre Pompidou, la monumentale horloge à automates va enfin être restaurée !

Par Romane Fraysse

Surprise de taille pour les amateurs du quartier de l’Horloge… La monumentale installation de Jacques Monestier va enfin être restaurée ! Inaugurée en 1979 sous la présidence de Jacques Chirac, cette horloge à automates ne fonctionnait plus depuis 2003.

Monestier, le roi des automates

Il y a quelques mois, nous vous présentions les automates poétiques de l’artiste français Jacques Monestier. Et l’une de ses sculptures les plus célèbres est certainement Le Défenseur du temps. Installée non loin du centre Pompidou, dans le confidentiel quartier de l’Horloge, l’œuvre monumentale représente un homme muni d’un glaive et d’un bouclier, incarnant le temps. A chaque heure, celui-ci se mettait soudainement en mouvement pour combattre l’une des trois créatures venues le défier : le crabe, l’oiseau ou le dragon. Comme toujours avec Monestier, chaque élément a un sens symbolique, chaque animal représentant l’eau, l’air et la terre menaçant le temps.

Haute de 4 mètres, cette superbe horloge en laiton doré à la feuille avait été inaugurée le 8 octobre 1979 par Jacques Chirac, alors maire de Paris. La sculpture eut un tel succès qu’elle avait donné son nom au quartier. Mais depuis son arrêt brutal en 2003, elle était restée immobile et ignorée de la plupart des passants.

C’est donc une heureuse nouvelle d’apprendre qu’elle pourra enfin se remettre en marche pour annoncer les heures au passant. Après sa restauration par la société Prêtre et fils à Besançon, cette sculpture en laiton sera réinstallée dans la rue Bernard-de-Clairvaux en janvier 2023.

A lire également : Les fabuleux automates de Jacques Monestier



Visite Guidée

Le Paris des francs-maçons

Je m'inscris

News populaire