fbpx

Projet "Grand site tour Eiffel" : la Mairie de Paris s'engage à revoir certains points

Par Kevin

La Mairie de Paris a lancé, entre le 11 octobre et le 17 novembre, une concertation publique au sujet de son projet de réaménagement du quartier de la tour Eiffel émis en 2019. Les Parisiens ont rendu leur avis par voie électronique (PPVE). Selon deux membres de la Commission nationale du débat public (CNDP) qui ont étudié le projet, une “très grande majorité des participants – essentiellement des riverains – ont exprimé leur opposition au projet”. En tenant compte des critiques émises par les 6000 Parisiens qui ont voté, la municipalité s’est engagée à effectuer quelques changements.

Des changements demandés par les riverains

Lors de la présentation du projet, la municipalité parisienne souhaitait installer un nouveau mobilier au Champ-de-Mars et au Trocadéro. Mais dans les avis, personne n’a envie que tout soit balayé au profit d’éléments modernes. C’est pourquoi elle propose aujourd’hui « d’étudier la restauration des bancs en pierre et des sculptures notamment de la place Rueff ». Pour garder l’esprit des lieux.

Ensuite, consciente des inquiétudes des riverains à la suite de la fermeture du Pont d’Iéna à la circulation, la municipalité envisage de rajouter deux carrefours “entre les avenues de New-York et Albert-de-Mun d’une part et la rue Lenôtre d’autre part”. Le but étant, selon la Mairie de Paris, d’“améliorer les liaisons automobiles” entre les 15e et 16e arrondissements. De plus, elle étudie un « tourne à gauche » depuis l’avenue de New York, qui inciterait les automobilistes à rejoindre le pont de Bir-Hakeim plutôt que celui de Grenelle.

Les questions de propreté, de patrimoine, d’entretien des espaces verts, de sécurité et d’occupation de l’espace public ont par ailleurs été souligné par les détracteurs du projet de la Ville de Paris. Puisqu’ils souhaiteraient être fixés, la municipalité s’engage à donner plus d’informations sur ces sujets d’ici début 2022.

 

À lire également : Grand Paris : la prime pour l’achat d’un vélo électrique est reconduite ! 

                                                                                                                                                                         

 

                                                                                                   Kevin Sonsa-Kini