fbpx

Quand le 4 juillet était une grande fête française

Amérique-Paris-Paris-ZigZag
Par Xavier

Dans une sorte de relation “amour-haine”, les liens entre la France et les États-Unis ont toujours été intenses ! Dans un passé pas si lointain, les Français et en particulier les Parisiens fêtaient également en grandes pompes “l’Independance Day” aux côtés de leurs amis américains !

De grandioses fêtes dans tout le pays 

C’est en fouillant dans les archives de la Bibliothèque Nationale de France qui l’on s’aperçoit que le 4 juillet donnait lieu à de grandioses fêtes dans les rues de la capitale et d’autres villes françaises. Les bâtiments publics étaient même drapés de la bannière étoilée, les soldats défilaient au son de la fanfare et la foule s’amassait en grand nombre chantonnant l’hymne de l’Oncle Sam !

Tout commence en 1917 à la fin de la Grande Guerre, un nombre important de soldats américains sont présents sur le territoire. Comme à l’accoutumée, qu’ils soient au pays ou à l’étranger, les militaires célèbrent leur fête nationale. En guise de remerciements pour l’effort de guerre, les Français se pressent dans les rues et s’enthousiasment pour cette fête venue d’ailleurs.

Le-4-Juillet-Paris-ZigZag

Unis contre l’ennemi ! 

Depuis ce jour, chaque année, le 4 Juillet est célébré dans les rues de la capitale avec deux moments forts, un grand rassemblement place des États-Unis dans le 16e et le dépôt de gerbe sur la tombe de La Fayette au cimetière Picpus. Ce dernier geste était pour exalter l’alliance de la France et des États-Unis dans leur combat contre l’Allemagne.

Cette tradition franco-américaine débutera son déclin au lendemain de la seconde guerre mondiale. Certains l’expliquent par la disparition progressive des anciens combattants et la température fluctuante des relations entre les deux pays. Cependant, le dépôt de gerbe et le rassemblement place des États-Unis se perpétuent encore de nos jours.

Il suffit de voir le nombre important de Français qui se sont passionnés et rassemblés lors de la première élection de Barack Obama… c’est bien la preuve que l’amour est toujours là !

À lire également :
Ces mots anglais qu’on devrait remplacer par des expressions françaises ! 
Le meilleur de New York à Paris 
À quoi ressemblerait un mélange entre Paris et New York ?