C’était l’un des grands projets d’Anne Hidalgo pendant sa campagne : végétaliser (presque) tous les alentours du Champ-de-Mars et du Trocadéro pour créer une vaste promenade piétonne autour de la Tour Eiffel. Les membres de l‘Autorité environnementale (AE) ont analysé le projet à 70 millions d’euros qui devrait voir le jour en 2024. Selon eux, la transformation imaginée sur 54 hectares est “très cohérente“, mais ils regrettent une vision plus monumentale que végétale du site. On décortique ensemble les arguments avancés par les experts.

Des experts mitigés

L’Autorité environnementale s’est prononcée sur le projet “OnE Site” de réaménagement des abords de la tour Eiffel, et globalement, ses membres sont mitigés. Dans un premier temps, les experts pointent du doigt un manque d’analyse dans plusieurs volets de l’étude. Et pas n’importe lesquels : l’aspect végétal, pourtant central, a été revu à la baisse et n’est désormais plus suffisant selon l’autorité environnementale (le projet avait initialement été présenté comme “le futur plus grand jardin de Paris“). Les experts regrettent notamment que le projet ne s’inscrive pas davantage “dans une vision d’avenir, en prenant en compte le changement climatique et l’adaptation nécessaire, en cohérence avec l’ambition du projet“. Autre point de discorde entre les architectes et les experts : la Seine. Alors que le pont d’Iéna va être entièrement végétalisé, le fleuve n’est pas suffisamment pris en compte dans la construction du projet.

Pour finir, même si les experts saluent “la volonté claire de rendre le site aux piétons” via “un projet très cohérent et conforme aux intentions“, ils épinglent les trous dans l’étude d’impact des différentes phases du projet. Mauvais point : le réaménagement du Champ-de-Mars omet de prendre en compte l’incidence des Jeux Olympiques sur le projet. C’est pourtant le sujet principal, sur un site où l’ambition est de porter le nombre de visiteurs de 20 à 30 millions de personnes.

A lire également :
#SaccageParis : le hashtag qui montre du doigt l’état de propreté inquiétant de la capitale

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités