fbpx

Risque d'effondrement, d'incendie... Un rapport d'expertise pointe du doigt la Gare du Nord

Par Lisa

Les calculs ne sont pas bons pour la gare du Nord. Un rapport d’expertise a pointé du doigt l’existence de plusieurs dangers particulièrement graves, dont des risques d’incendie ou d’effondrement. Explications.

Des risques majeurs pour les usagers

Les 600 000 voyageurs quotidiens et les nombreux agents de la gare du Nord sont-ils en danger ? Rien n’est moins sûr, d’après un rapport d’expertise consulté par Le Parisien. Ce dossier révèle la présence de trois grands dangers majeurs dans la gare. Le premier risque est celui d’un incendie du plancher en bois de la mezzanine menant à l’embarquement pour l’Eurostar, en raison d’un enchevêtrement de câbles. Le second danger inscrit dans le rapport est une chute de blocs de béton de plusieurs tonnes, également sur les voies de l’Eurostar. D’après Le Parisien, ces blocs seraient actuellement retenus au moyen de cordes… Enfin, le dossier signale un dernier risque : celui de l’effondrement des lignes de banlieue H et K sur les voies souterraines du RER B et D. Une telle catastrophe pourrait être causée par un “choc ferroviaire”

Contactée par Le Parisien, la SNCF s’est voulue rassurante en indiquant que la gare fait l’objet “d’audits et de contrôles réguliers”

Un dossier devant les tribunaux

Ce rapport d’expertise a été déposé dans le cadre d’une affaire au tribunal administratif, opposant la SNCF et StationNord, aujourd’hui en liquidation judiciaire. La SNCF a rompu son contrat avec l’entreprise pour la rénovation de la gare du Nord. StationNord réclame, quant à elle, 350 millions d’euros de préjudices. Le Parisien précise que la SNCF n’a pas été sollicitée lors de la rédaction de ce rapport.

Crédit photo de une : Fotos593 / Shutterstock.com

À lire également : Des habitants se mobilisent contre l’ouverture d’un fast-food en face du Père-Lachaise