gare-saint-lazare-paris-zigzag

De nouveaux portiques de validation des titres de transports ont été installés à la gare de Saint-Lazare. Auparavant libres d’accès, les quais sont désormais accessibles à condition d’avoir validé son titre de transport. Des portiques “nouvelle génération” afin de lutter au mieux contre la fraude.

Portiques à Gare de Lyon

Lutter contre la fraude

Les travaux, débutés mi-septembre, viennent de s’achever ce lundi et les portiques nouvelle génération sont désormais opérationnels. Fini l’accès au quai sans contrôle des titres de transports : désormais, descendre ou monter d’un train se fera sous la condition d’une validation au portique. Un investissement estimé à 14 millions d’euros, afin de limiter la fraude dans les transports. 140 portes sur cinq rangées ont donc été installées, dont quatre dans les arcades et une au travers du hall principal.

La fraude est estimée à 63 millions d’euros par an, selon le patron de la SCNF Alain Krakovitch dans un entretien à L’Express : un coût énorme pour les opérateurs, qui tentent d’enrayer ce phénomène par plusieurs investissements dans les gares franciliennes. Ainsi, 33 gares bénéficieront de l’installation des portiques nouvelles générations d’ici 2021. Un investissement à hauteur de 51 millions d’euros.

transilien-paris-zigzag

Des portiques plus performants

Lutter contre la fraude est donc l’objectif principal de ces nouveaux portiques, équipés d’un détecteur de fraude et d’un signal d’alarme afin d’alerter les contrôleurs. Les portes analysent également le passage d’adultes, d’enfants et des bagages et comparent en temps réel les données au titre de transport validé. Des bornes plus rapides, plus efficaces, dans la gare accueillant le plus fort trafic de banlieue de France : un moyen efficace pour lutter contre la fraude.

Dans un premier temps, les portiques seront mis en service pendant les heures creuses, de 10H à 16H, puis progressivement tout au long de la journée…

A lire aussi:
Une amende pour avoir pris un couloir de métro en sens inverse !
Les tickets de métro c’est fini : place au Navigo Easy !