tati-paris-zigzag

Le groupe propriétaire de la marque Tati annonce la fermeture de tous les magasins Tati en France, à l’exception de celui de Barbès. C’est tout un pan de l’histoire de la consommation française qui disparaît avec la célèbre enseigne.

Une « réorientation économique »

Le président du groupe GPG (auquel appartient l’enseigne Tati notamment) a annoncé ce mardi 16 juillet la fermeture, d’ici 2020, d’une centaine de magasins Tati. Si une majorité d’entre eux va se transformer en magasin GIFI, treize vont définitivement fermer leur porte. La raison de ces fermetures est à chercher du côté du faible rendement économique de l’enseigne Tati, qui n’a pas su supporter la concurrence des autres marques discount apparues sur le marché depuis une dizaine d’années. Près de 200 postes sont menacés par ce plan social. Bientôt, le mythique Tati de Barbès, qui a profondément marqué le paysage du boulevard Rochechouart depuis 60 ans, sera le seul magasin conservé dans sa forme actuelle.

barbès-paris-zigzag-5
Flickr @Louis

Tati, une enseigne iconique

Les magasins Tati avaient été fondés en 1948 par l’entrepreneur Jules Ouaki. Ce dernier a révolutionné la distribution discount en proposant des produits déstockés. Principalement à destination des classes populaires des quartiers parisiens, Tati offrait la possibilité à ses clients d’accéder à des produits de consommation du quotidien (vêtements, produits ménagers…) à prix modiques.

La célèbre enseigne au motif vichy avait marqué toute une génération !

A lire également : 
Barbès avant la brasserie et Tati

Crédit photo de une : Flickr @Jürgen Glüe

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités