fbpx

Tout savoir sur la tempête qui va passer en région parisienne cette semaine !

Manche à air © by-studio / Adobe Stock
Par Sofiane

La dernière de cette envergure à avoir touché la France datait de 1999 et était surnommée Lothar. Météo-France a confirmé ce lundi 30 octobre que la dépression qui allait arriver en milieu de semaine pouvait être tout aussi violente. Un point sur ce à quoi nous pouvons nous attendre.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Une tempête comme en 1999

Nous arrivant tout droit du nord-est des États-Unis avant d’être en train de faire un tour du côté des Britanniques, la tempête nommée Ciaran par nos amis anglais est censée arriver en France dès mercredi 1er octobre. D’après les prévisions, elle devrait toucher la région parisienne autour du jeudi 2 octobre avant de continuer sa route vers l’est. Ce phénomène de dépression possède un nom bien particulier, puisqu’il se surnomme aussi “bombe météorologique”. Sans entrer dans les détails scientifiques, ces “bombes”, notamment à cette période de l’année, sont dangereuses à bien des égards, et on vous explique pourquoi.

Le tempête de 1999 à Angoulême © Nicolas Dessaux
Le tempête de 1999 à Angoulême © Nicolas Dessaux

inscription

Des rafales de vents extrêmement fortes 

D’abord, les rafales de vent vont être d’une rapidité exceptionnelle. Sur les côtes bretonnes, elles sont attendues entre 120 et 150 km/h. Plus la tempête arrivera à l’intérieur des terres, plus sa vitesse diminuera, passant à 100 km/h dans les Pays de la Loire et soufflant à Paris aux alentours de 90 km/h, ce qui n’est tout de même pas négligeable. Surtout, et là où les scientifiques alertent le plus, c’est que, à cette période de l’année, les arbres arborent encore beaucoup de feuillage. En conséquence, avec des rafales de vent de cette intensité additionnées au poids des feuilles, il se pourrait que plusieurs arbres soient renversés. Bien que les prévisions soient encore à affiner, un conseil reste de mise : évitez tout déplacement ce jeudi.

 

À lire également : Le train de nuit Paris-Berlin reprend du service !

Photo à la Une : Manche à air © by-studio / Adobe Stock

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l