Un musée dédié à l’art de la parfumerie à Paris

grand-musee-parfum-paris-zigzag
Paris Zigzag / Wassila Djellouli

Ouvrez grand les narines : si vous franchissez la porte du Grand Musée du Parfum, elles seront plus que jamais sollicitées. L’atout principal de ce nouveau haut-lieu culturel de la rue du Faubourg Saint-Honoré ? Sa collection de 70 senteurs, à humer tout au long de la visite. Un peu comme on admirerait des œuvres d’art, on s’attarde devant des effluves rappelant la rose, le basilic, la citronnelle ou encore… le cannabis ! Et les dispositifs rendant possibles ces expériences ne manquent pas d’originalité : bulles odorantes à décrocher, corolles géantes en Corian qui diffusent du parfum lorsqu’elles captent notre présence, alcôves lumineuses pour s’immerger totalement dans l’univers de la senteur… Notre curiosité face à ces drôles d’installations est forcément piquée !

musee-parfum-paris-jardin

Les corolles du Jardin des senteurs

musee-parfum-paris

musee-parfum-paris-alcove

Les alcôves parfumées

On respire, on se penche, on manipule, bref on découvre de manière ludique les trois étages de ce musée, qui s’intéresse aussi à l’histoire des parfums depuis l’Égypte des pharaons. Au rez-de-chaussée, dans la partie consacrée à cette chronologie, on peut sentir la myrrhe ou le kyphi, le tout premier parfum de l’humanité créé sous l’Égypte Antique ou encore découvrir des anecdotes « parfumées » sur des couples de légende. Une introduction légère aux expériences sensorielles proposées à l’étage supérieur, également riche en jeux interactifs comme les bornes à devinettes ou le « sofa des confidences » qui teste notre mémoire olfactive.

musee-parfum-paris-histoire

musee-parfum-sofa-paris

musee-parfum-paris-rose

Au troisième et dernier étage de ce musée, c’est le travail des parfumeurs qui est mis à l’honneur. On y découvre, dans un boudoir consacré à la rose, comment chacun peut réinterpréter l’odeur de cette fleur et quelles sont les étapes de création d’un parfum grâce à des témoignages vidéo de spécialistes. Pour ceux qui souhaitent connaître toutes les dimensions de leur travail, le mystérieux orgue à parfums du laboratoire en offre une belle illustration, tout en son et lumière. Grâce aux gouttes suspendues, on fait ensuite connaissance avec 25 matières premières utilisées par les parfumeurs, 25 odeurs plus ou moins agréables à humer… Gare aux mauvaises surprises !

musee-parfum-paris-video

musee-parfum-paris

25 matières premières de parfumeurs à sentir… puis écouter !

musee-parfum-paris

L’autre atout de ce musée situé face à l’hôtel Bristol ? Son écrin magnifique. Tout au long de la visite, on déambule en réalité dans un hôtel particulier de 1400m2, qui a abrité au XIXe siècle la résidence du baron Antoine-Marie Roederer, puis plus récemment la maison de couture de Christian Lacroix. La scénographie, épurée et élégante, atteint son paroxysme dans la boutique du musée et son « concept store parfumerie » très chic. Ouvrages sur le thème du parfum, bar à fleurs, savons au look vintage, bougies parfumées, madeleines de Proust odorantes et parfums en édition limitée s’y partagent l’affiche, en parfaite symbiose.

musee-parfum-paris-escalier

L’escalier du musée

musee-parfum-paris

Le concept store du musée

boutique-musee-parfum-paris

La boutique du musée

musee-parfum-paris-boutique

boutique-musee-parfum-paris

Le Grand musée du Parfum
73, rue du Faubourg Saint-Honoré, Paris 8ème
Horaires : 10h30-19h du mardi au dimanche, nocturne à 22h le vendredi
Tarifs : 14,5€, 9,5€ tarif réduit, forfait famille à 33€