Top des chansons qui célèbrent Paris

henrique-ferreira-306706-unsplash

Depuis que l’on est capable d’enregistrer des disques, les compositeurs ne cessent de célébrer Paris en chanson, ses rues et ses quartiers. Souvent des musiques pleines de délicatesse qui nous replongent dans différents lieux à des époques pas toujours contemporaines. Un délice, surtout pour les nostalgiques…

Ménilmontant – Charles Trenet (1938)

Voilà une enthousiasmante chanson d’amour pour ce quartier dans lequel Charles Trenet a commencé sa carrière, en chantant dans les cafés-concerts sur les hauteurs de Paris.


Faubourg Saint-Martin – Yves Montand (1953)

Encore un hymne d’amour à une partie de la capitale. Celui-ci vante les qualités de ce faubourg, à la fois gris et propice à voir émerger de belles romances.

Rue Lepic – Patachou

Le récit d’une rue qui s’éveille le matin, prend vie et accueille tous ses passants. En fermant les yeux on voit les étals de fruits et de légumes, ainsi que ce couple d’amoureux qui passe devant des personnes affalées aux terrasses des cafés…

Rue Saint-Vincent – Aristide Bruant

Cette chanson d’une grande tristesse a été écrite par Aristide Bruant, à qui l’on doit de nombreuses chansons sur Paris. Une jeune fille belle comme un bouton de rose à l’histoire larmoyante…

Quai de Bercy – Maurice Chevalier (1947)

Ce grand monsieur de la chanson française a beaucoup parlé de Paris, ce qui nous permet de nous remettre dans l’ambiance du Paris d’antan. Avec « Quai de Bercy », on replonge dans l’époque où ce lieu faisait du vin, « pour les riches » comme « pour les clochards ».

Rue de Lappe – Mouloudji (1957)

Depuis bien des années, la rue de Lappe est un lieu où l’on boit, où l’on danse jusqu’au bout de la nuit… C’est ce que nous rappelle cette chanson qui flatte les bons temps passés là-bas.

Rue des Blancs Manteaux – Juliette Gréco (1944)

Toutes les chansons sur Paris ne sont pas gaies. C’est le cas de celle-ci, écrite par Jean-Paul Sartre pendant la Seconde Guerre Mondiale…

Nos contemporains chantent encore Paris 

Les artistes inspirés par Paris sont loin d’être tous morts ! Les rues de la capitale sont encore une grande source d’inspiration pour les groupes de la scène contemporaine française.

SSD – La Femme (2017)

Une ode à la nuit de Strasbourg – Saint-Denis, à l’errance dans ce quartier à la vie nocturne bien remplie. Des soirées à répétition qui ne finissent jamais…


Belleville – Grand Blanc (2018)

Après avoir fait une chanson sur Montparnasse, ce groupe aborde le quartier de Belleville, très vivant et bouillonnant. Encore de l’amour à revendre dans ce clip qui suit des skateurs glissant joyeusement dans les rues en pente du quartier….