fbpx

Transports à Paris : vers une augmentation du prix du pass Navigo ?

Par Cyrielle

Invitée ce mercredi 10 juin à l’antenne de RTL, Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités s’est exprimée sur les pertes financières subies par les organismes de transports publics franciliens au cours des dernières semaines, et le constat est clair : Île-de-France Mobilités, dont les opérateurs principaux sont la RATP et la SNCF, est en cessation de paiement avec un déficit de 2,6 milliards d’euros, soit plus de 65% du déficit national évalué à 4 milliards d’euros.

Aujourd’hui, les pertes sont abyssales, pas seulement pour la SNCF, pour tous les transports publics et dans toute la France” a alerté la présidente d’Île-de-France Mobilités qui a vu une diminution de 90% de son nombre de voyageurs pendant toute la durée du confinement. À la question de savoir si les Franciliens allaient devoir payer la facture, Valérie Pécresse a néanmoins tempéré : elle n’envisage pas,  pour le moment, une augmentation du prix du pass Navigo… si l’État vient combler ce trou : “Je demande au gouvernement la compensation intégrale des pertes de recettes subies par les transports publics franciliens. […] Ce serait quand même assez paradoxal que l’État vienne renflouer le secteur de l’aéronautique, de l’automobile, et pas celui des transports, qui est populaire et écologique“.

En cas de non-compensation par l’État, Valérie Pécresse a d’ores et déjà précisé qu’il faudrait vraisemblablement une augmentation d’environ 20 euros sur les tarifs du pass Navigo (actuellement établi à 75,20 euros par mois). “Je m’y refuse résolument et absolument. Ce serait totalement injuste” a-t-elle cependant assuré. Affaire à suivre…

À lire également : Transports à Paris : le retour à la normale se poursuit

 



Visite Guidée

Le Ventre de Paris

Je m'inscris

News populaire