Masami Lavault a ouvert la première ferme florale de Paris, au cœur du 20e arrondissement. Cet endroit est un véritable havre de paix et de nature, complètement planqué !

Masami fait pousser des dizaines de variétés, en pleine terre, dans un champ qui se trouve à côté du cimetière de Belleville. Un merveilleux projet pour cette parisienne amoureuse de verdure !

1200 m2 en pleine terre

Un projet un peu fou puisqu’elle est la seule à faire pousser des fleurs dans un champ à Paris. La mairie de Paris a accepté de lui louer l’espace en 2016 pour 10 ans. De quoi voir de jolies pousses poindre leur nez !

Elle doit néanmoins apprivoiser l’environnement urbain pour que ses fleurs s’épanouissent au mieux : l’ensoleillement est par les immeubles et elle se casse la tête pour établir un plan de plantation en fonction des saisons parisiennes, des tourbillons d’air froid et des immeubles…

View this post on Instagram

ATELIER AU CHAMP – Envie de récolter vos fleurs et de vous former à l'art floral ? Dimanche 15 septembre, à 11h, aura lieu un atelier bouquet signé @desireefleurs, le café-fleuriste 100% fleurs de France, chez @pleinairparis, première ferme florale de Paris. Au programme : • récolte des fleurs avec moi (Masami) • atelier bouquet et technique de composition au grillage sans mousse florale avec Audrey et Mathilde, fondatrices de @desireefleurs • pique-nique gourmand au champ par @desireefleurs 10 participants maximum, 100€ par personne. Inscription en MP ou par mail à bonjour@desiree-paris.fr Durée de l'atelier : environ 2h de 11h à 13h puis déjeuner champêtre jusqu'à 15h, si vous voulez prendre votre temps ! Tout l’avant du champ, où l’atelier aura lieu, est accessible aux personnes handicapées et situé dans le 20ème, métro Télégraphe. Hâte de vous rencontrer ! 📸 Photos ❤ @aldo_paredes_o ❤ . FLORAL WORKSHOP – Want to harvest your own flowers and hone your floristry skills? On ‪Sunday, September 15th at 11am‬, @desireefleurs is hosting a bouquet workshop at @pleinairparis The plan: • flower harvest and field stroll with me, Masami • no floral foam bouquet composition with Audrey and Mathilde, co-founders of @desireefleurs • Lunch al fresco in the field by @desireefleurs Maximum of 10 participants, 100€ per person. Booking via DM or per mail to bonjour@desiree-paris.fr Duration: approx. 2h of workshop from 11am to 1pm and lunch until 3pm if you want to take your time 🙂 There’s a wheelchair access to the front part of the farm, where the workshop will take place. The farm is located near Télégraphe in the 20th arrondissement. The workshop will be held in French but we all speak English so don’t be scared 🙂 Looking forward to sharing all this with you! 📸 Pictures by ❤ @aldo_paredes_o ❤ . #fleursdefrance #nofloralfoam #fleurslentes #floralworkshop #atelierfloral

A post shared by plein air • paris (@pleinairparis) on

Un champ de fleurs parisien

Mais qu’est-ce qui pousse à Paris ?

Les fleurs qui supportent un climat tempéré (de moins 10°C à 42°C lors de périodes de canicule !) Masami sème donc toute l’année et entretient une petite centaine de variétés.

Tulipes, roses, dahlias, menthe, haricot d’ornement, adventices et même un peu de mauvaises herbes qui donnent de très jolies fleurs.

View this post on Instagram

Atelier floral – Floral workshop . Le champ de fleurs est situé à l’emplacement même où le premier télégraphe a été construit, pendant la Révolution. Parmi les premiers messages longue distance du monde ont été envoyés depuis ce petit bout de terre parisienne. Plus de 200 ans plus tard, ce sont les fleurs qui envoient des signaux, et un échange entre 3 continents est né autour d’elles : venez découvrir leur message dimanche 21 juillet de 10h30 à 13h30, le temps d’une promenade-cueillette au champ, d’un cours d’arrangement floral avec la merveilleuse fleuriste-floricultrice américaine @thelittlebanana , venue des îles de San Juan au large de Seattle, et d’un déjeuner concocté par la belle cheffe americano-thaïe @karafrom5to7 . Un moment de douceur et de plaisir. Pour plus de précisions, n’hésitez pas à m’écrire à contact@pleinair.paris. Le cours coûte 100€ et sera donné en anglais et en français simultanément. À très bientôt 🙂 . The flower farm is located exactly where the first telegraph was built, during the French Revolution. Some of the world‘s first long-distance messages were sent from this little spot in Paris. More than 200 years later, signals are still sent from here, but through flowers this time, and what emerges is a beautiful exchange across 3 continents : come discover their message on Sunday, July 21st from 10:30am to 1:30pm. Choose flowers straight from the field, learn how to compose a bouquet with the wonderful American farmer-florist @thelittlebanana , who grows beauty on the San Juan Islands near Seattle, and share lunch with us, prepared by the beautiful Thai-American chef @karafrom5to7 . For more details and registration, don’t hesitate to write me at contact@pleinair.paris. The course costs €100 and will be taught in English and French. See you very soon 🙂

A post shared by plein air • paris (@pleinairparis) on

Des bouquets made in Paris 

Masami livre à vélo à des fleuristes de Paris. On peut la contacter sur son site : pleinair.paris ou sur son Instagram. Des fleurs ultra naturelles puisqu’elle n’utilise aucun produit chimique pour les entretenir.

Et pour découvrir cette pépite secrète, c’est le samedi de mars à octobre. On y entre par l’allée au fond du cimetière de Belleville, sur la droite.

On y choisit alors les fleurs que l’on souhaite rapporter et Masami les coupe devant nous.

View this post on Instagram

Merci @leparisienwe pour ce bel article de @vanessazocchetti et la lumineuse photo d’Éléonore Henry de Frahan/@collectifargos ! Le prunier photographié ici est jeune, mais quand on le rencontre en vrai, on voit que sa courte vie a été compliquée. Quand je suis arrivée sur ce terrain, la moitié de ses branches étaient mortes, et son petit tronc était déjà tortueux. Je suis heureuse qu’aujourd’hui, il arrive à trouver l’énergie qu’il faut pour fleurir en hiver. À travers cette petite ferme florale, j’ai eu la chance de rencontrer certainement autant de gens qu’il y a de fleurs sur cette image. Des rencontres qui pollinisent le travail, l’imagination, l’apprentissage, la réflexion. Je suis contente de m’être accrochée à ce rêve toutes ces années. Merci à vous qui m’encouragez à continuer à le faire. . A luminous shot by Éléonore Henry de Frahan / @collectifargos illustrating the kind words of @vanessazocchetti in the current issue of @leparisienwe. The plum tree pictured above is young, but already shows scars of painful past events. When I first started working this plot of land, half of its branches were dead and its thin trunk had grown pretty crooked. I am very glad that it still finds the energy to bloom in the middle of winter. Through this little flower farm, I’ve been lucky enough to meet probably as many people as there are flowers in this picture. Encounters that have pollinated my work, my imagination, taught me lessons and pushed my thinking. I am so very happy to have held on this dream, all these years. Thank you for encouraging me to keep on keeping on. . #fleursparisiennes #floricultureurbaine #fleursdeparis #fleursurbaines #fleursdécarbonées #locaflore #fleurslocales #fleursdefrance #agriculturelocale #agricultureurbaine #madeinparis #growninparis #slowflowers #localflowers #flowerfarmer #urbanflowerfarmer #urbanflowerfarm #urbanfarming #womenwhofarm #grownnotflown #parisculteurs #pariscultrice #paris20 #belleville #パリの花 #フランスの花 #都市の花 #花畑 #フラワーファーム

A post shared by plein air • paris (@pleinairparis) on

Infos pratiques :
Ouverture sur rendez-vous
lundi – vendredi 9h30 – 17h30
Vente directe public certains samedis 14h – 17h

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités