fbpx

Un clitoris géant installé au Trocadero, face à la tour Eiffel !

Par Cyrielle

Vous l’avez sans doute remarqué si vous êtes passé du côté du parvis des Droits de l’Homme-esplanade du Trocadéro hier, lundi 8 mars 2021 : à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, un immense clitoris rouge de 5 mètres de haut a été gonflé et posé sur l’esplanade, face à la tour Eiffel !

Une action symbolique pour dénoncer “l’analphabétisation sexuelle sur le clitoris

Gonflé par Julia Pietri et le groupe féministe Gang du Clito, cette reproduction de l’organe féminin du plaisir n’a vécu que quelques heures ce lundi 8 mars 2021, mais son objectif se veut durable : dénoncer “l’analphabétisme sexuel institutionnel” et le manque de représentation du clitoris dans les milieux scolaires, universitaires et médicaux.

Julia Pietri, l’artiste derrière cette initiative co-organisée avec Simone Média, explique à Paris Match avoir trouvé là une “bonne manière de sensibiliser beaucoup de monde sur la question” et d’alerter sur le manque de connaissance et de reconnaissance de la population, du monde de la recherche et de médecine, mais aussi des femmes elles-même sur cet organe moteur du plaisir féminin. “Il faut parler d’égalité de sexe, parler des organes sexuels, comparer le pénis et le clitoris. S’ils ne sont pas traités sur un pied d’égalité en médecine, dans notre culture, à l’école, comment voulons-nous que la suite se construise de manière égalitaire ? C’est pour placer les sexes sur un pied d’égalité de traitement, de considération, de recherche médicale, d’éducation et d’information à l’école.”

En 2017,  seul un manuel de SVT sur huit représentait correctement et complètement le clitoris… quand il était représenté. La structure globale du clitoris n’est réellement connue que depuis les années 2000, notamment grâce aux travaux de la gynécologue Odile Buisson.

À lire également : La maison de Gainsbourg va être transformée en musée en 2021