commerces-paris-zigzag

C’est le débat qui suscite de vives réactions depuis le début de ce deuxième épisode de confinement : faut-il rouvrir ou non les commerces non-essentiels à la vie quotidienne en France ? Si d’un côté, le virus continue à faire pression sur le système de santé du pays, de l’autre, les petits commerçants sont en grande difficulté et certains ont déjà commencé à mettre la clé sous la porte.

Bruno le Maire l’a affirmé sur CNews lundi matin, la réouverture des commerces est plus “une affaires de jours que de semaines” après avoir annoncé que la création protocole sanitaire était dans les tuyaux du gouvernement. On pourrait donc espérer voir les petits commerçants rouvrir le 1er décembre, voire dès le 27 novembre.

Sauf que, dès le lendemain, Olivier Véran a calmé le jeu sur RMC au micro de Jean-Jacques Bourdin. Bien que des signaux positifs aient été constatés, le ministre de la santé appelle encore à la prudence et dit “ne pas disposer d’éléments qui nous permettent de penser que nous pourrions les rouvrir le 27”.

Qu’adviendra t-il alors des petits commerçants ? Gabriel Attal a lui annoncé que le gouvernement trancherait la semaine prochaine. En ce qui concerne les restaurateurs, le porte parole du gouvernement a indiqué qu’aucune décision n’avait été prise pour l’instant et que des perspectives seraient données début décembre.

À lire également :
Confinement : les meilleures visites et expériences virtuelles à faire depuis chez soi

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités