fbpx

Une station de métro parisienne renommée par des militants

Par Lisa B

Ce mardi 15 février, des militants d’Amnesty International France ont mené une action coup de poing contre la vente d’armes. Ils ont ciblé plus particulièrement la station de métro La Muette pour leur affichage. 

Amnesty International se mobilise contre la vente d’armes

“Sourde oreille”, “langue de bois”, “politique de l’autruche”, peut-on lire sur les affiches collées hier dans la station de métro parisienne La Muette sur la ligne 9, elle-même rebaptisée en “France La Muette”. Amnesty International France ne mâche pas ses mots : ils dénoncent le silence de l’Etat et “l’omerta qui règne autour des ventes d’armes françaises”. 

Grâce à leur affichage mais aussi via une pétition tout juste terminée, signée par près de 150 000 personnes, l’ONG souhaite “faire pression sur la France afin qu’elle fasse preuve de plus de transparence”.
Elle rappelle que le pays a ratifié le Traité sur le commerce des armes (TCA), s’engageant “à ne pas autoriser de transferts d’armement s’il existe un risque important que ces armes soient utilisées pour commettre ou faciliter des violations graves des droits humains et du droit international humanitaire”. Amnesty International France rapporte cependant que des armes auraient été vendues à l’Egypte, “qui connaît une répression des droits humains sans précédent” ainsi qu’à l’Arabie saoudite et aux Émirats Arabes Unis, “membres de la coalition engagée au Yémen et responsables de milliers de victimes civiles”.

Crédit photo : Amnesty International France via Twitter

À lire également : Les premiers radars sonores ont été installés dans Paris !



Visite Guidée
Théâtre Robert Houdin

Le Paris des Magiciens

Je m'inscris

News populaire