Quelques semaines après avoir annoncé la pérennisation des cinquante kilomètres de pistes cyclables créés à la sortie du confinement, la maire de Paris Anne Hidalgo vient de donner son feu vert à la création de sept nouvelles coronapistes dans la capitale.

Sept nouvelles coronapistes et dix kilomètres de pistes en plus

Interrogée ce week-end par Le Parisien, l’édile parisienne a détaillé l’emplacement de sept couloirs supplémentaires destinés aux cyclistes : dans les prochaines semaines, nous trouverons ainsi de nouvelles pistes cyclables au niveau de la rue Marx-Dormoy (18e arrondissement), sur les Grands Boulevards entre la place de la République (10e arrondissement) et le boulevard des Italiens (9e arrondissement), boulevard de l’Hôpital (13e arrondissement), rue Linois (15e arrondissement), avenue d’Ivry (15e arrondissement), rue Claude-Bernard (5e arrondissement) et rue de la Grange-aux-Belles (10e arrondissement). Cela portera à 60 kilomètres la distance de coronapistes à Paris, contre 50 prévus en mai dernier.

Vers une fermeture des quais hauts de la rive droite de la Seine 

La maire de Paris a également annoncé envisager la fermeture aux voitures particulières des quais hauts de la Seine, rive droite, à l’horizon 2024. « Sur ce sujet, nous sommes dans la réflexion avec mon équipe », a précisé Anne Hidalgo qui pense que « la traversée de Paris d’est en ouest en voiture ne peut plus se faire comme avant ». L’objectif de la Mairie de Paris serait d’ouvrir, dans un premier temps, « une voie dédiée aux bus et au covoiturage ».

À lire également : C’est officiel, la rue de Rivoli ne rouvrira pas aux voitures

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités