pont-neuf-louvre-paris-zigzag

Grâce à un parcours audio inédit, mis au point par des chercheurs du CNRS, un voyage dans le temps est désormais possible ! Le site Gens de la Seine vous proposera une approche sensorielle, très immersive, dans le Paris du XVIIIe siècle. Se dévoile une vie quotidienne très différente de la nôtre, une vie tissée par les amitiés, les solidarités, mais aussi par la compétition entre les personnes et les conflits avec les autorités municipales. Revivez le Paris pré-révolutionnaire, comme si vous y étiez !

Suivez le cours de la Seine au XVIIIe siècle 

Qui n’a jamais rêvé de prendre un aller-retour pour une machine à remonter le temps ? C’est dans cet esprit qu’une équipe d’historiens et d’ingénieurs a créé un site web gratuit, dans lequel vous pourrez vous plonger dans le quotidien très fourmillant du Paris au XVIIIe siècle. 19 récits sonores, contés par l’acteur Denis Podalydès, retracent ici l’histoire de la capitale à partir du « vécu de ses habitants ». Grâce à ce site, d ’une utilisation très facile et ludique, nous pouvons ainsi suivre le cours du fleuve parisien, en partant de l’actuel quai de la gare d’Austerlitz, jusqu’à l’ouest de la capitale, aux environs de l’actuel Pont de la Concorde. A travers cette balade, d’un type insolite, vous apprendrez notamment comment les Parisiens faisaient pour traverser la Seine -il n’y avait en effet que 10 ponts à l’époque contre 37 aujourd’hui – de même que se dévoile une pratique de l’espace très différente de la nôtre, en témoigne l’usage fréquent de barques, ce qui donnait comme un petit air de Venise en plein Paris ! Fait particulièrement étonnant, les Parisiens adoraient se baigner (à condition d’avoir une tenue décente) dans la Seine au XVIIIe siècle, ce qui ferait envie à de nombreux Parisiens de l’époque contemporaine (un Paris-plage, en somme, bien abouti..).

pont-notre-dame-paris-zig
La joute des mariniers, Jean-Baptise Raguenet, 1756

Toutefois, malgré une grande proximité avec la nature – des vaches et des chevaux venaient s’y abreuver – la Seine de l’époque était également parcourue par des activités très polluantes, qui se manifestaient notamment par le rejet de certains déchets issus de la tannerie ou de la boucherie directement dans le fleuve. Une odeur pestilentielle pouvait ainsi saisir l’odorat des passants… En plus d’incommoder les Parisiens, ces activités bouchaient peu à peu la Seine, rendant bientôt la circulation des bateaux impossible. En réponse à ce désastre sanitaire, les autorités municipales se sont évertuées à repousser toute forme d’activités des bords de Seine, dès la fin du XVIIIe siècle, afin de dégager l’espace et de laisser place à de plus vastes étendues, propice aux promenades notamment. Cette mainmise du Politique et de l’urbanisme sur la Seine a eu pour principale conséquence la production d’un phénomène d’exclusion de toute forme de vie populaire et laborieuse du fleuve… Au marchand ambulant de la Seine s’est substituée peu à peu la figure du promeneur parisien.

gens-de-seine-paris-zigzag
Le pont-rouge, Jean-Baptiste Raguenet, XVIIIe siècle

Un travail de documentation perfectionniste

Pour réaliser cette application érudite, un travail minutieux de reconstitution et de recherche archivistique a été entrepris : il a fallu par exemple retrouver le bruit que faisaient les mouettes de l’époque, cris stridents très différents des mouettes de notre époque. En outre, les 19 récits s’appuient sur des archives historiques très précises -émanant de la police ou des minutes notariales- ce qui produit une produit une forme d’empathie de l’auditeur pour les personnages, qui ont réellement existé, dont la vie nous est ici racontée avec force de détails.

A terme, une application, encore plus fournie et suivant le même procédé de balades sonores, sera créée. Cette future appli web vous permettra notamment de choisir l’époque dans laquelle vous aimeriez vous immerger.

Fermez les yeux et profitez du passionnant voyage sonore proposé par Gens de la Seine !

gens-de-seine-2-paris-zigzag
Gens de la Seine

 

Photo de une : La pointe de l’Ile de la Cité, le Pont Neuf vus du quai du Louvre, Jean-Baptise Raguenet, XVIIIe siècle.

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités