invalides-paris-zigzag

Son majestueux dôme, considéré par certains comme le plus beau jamais construit en France, brille de mille feux entre l’avenue de Breteuil et la fameuse esplanade, l’Hôtel des Invalides, véritable symbole du 7e arrondissement, est l’un des chefs d’œuvres les plus importants de l’architecture classique du pays. Si on compte le monument comme l’un des plus emblématiques de la capitale, il comprend toutefois son lot de faits méconnus et parfois surprenants ! Voici 5 choses insolites à savoir sur les Invalides.

Le plus important “carditaphe” de France

Non, le Panthéon n’est pas le plus important lieu de repos “collectif” de Paris ! Avec les dépouilles de plus de 120 personnes, c’est bien l’Hôtel des Invalides qui tient ce statut. Autre fait surprenant : douze cœurs de personnages illustres (Leclerc, Kleber ou encore Vauban) sont embaumés en son sein, faisant de l’édifice le plus important dépôt de cœurs (ou carditaphe) de France.

Les drapeaux de Saint-Paul

L’église Saint-Paul des Invalides, construite en annexe de l’hôtel et destinée aux soldats depuis 1679 détient elle aussi un statut particulier : c’est la seule de son genre à arborer un ensemble de drapeaux dans sa nef. Capturés à l’ennemi pendant les XIXe et XXe siècles, ils sont suspendus de part et d’autre de l’église. On peut même apercevoir un drapeau de l’Autriche datant de 1805, ramené en France par Napoléon Bonaparte.

drapeaux-invalides-paris-zigzag

Les graffitis des Invalides

Il fut un temps où l’on pouvait observer de nombreux dessins sur les murs des Invalides. Ces derniers étaient en fait des graffitis réalisés par les blessés de guerre du XVIIe siècle, tout simplement pour passer le temps. Malheureusement, la plupart de ces “œuvres d’art” n’ont pas survécu à l’épreuve du temps, ni surtout aux nombreuses rénovation du monument.

Le rébus

Dans la cour d’honneur des Invalides, on recense 60 lucarnes de pierres ornées d’attributs militaires et de trophées d’armes. Mais l’une d’entre elle se démarque d’originalité, car on peut y apercevoir un loup jaillissant des hautes herbes. Le “Loup Voit” n’est pas là par hasard, puisqu’il s’agit d’un clin d’œil discret mais direct au marquis de Louvois, l’un des fondateurs de l’Hôtel des Invalides. Il est dit que le roi, désirant garder tout le crédit de la construction, aurait interdit au marquis d’inscrire ses armoiries dans le bâtiment, d’où son petit stratagème.

L’or des Invalides

S’il est reconnaissable parmi tant d’autres, le dôme des Invalides doit très probablement son statut à la robe d’or qui l’habille, le faisant briller et le rendant remarquable dans le ciel parisien. En tout, il aura fallu 12.6 kg d’or pour parvenir à recouvrir le dôme, soit l’équivalent de… 550 000 feuilles d’or infiniment fines !

dome-invalides-paris-zigzag

À lire également :
Les Invalides, le plus grand dépôt de cœurs de France

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités