Les parisiens n’ont qu’un mot à la bouche en ce moment : Barbès. Seulement avant la brasserie, Tati et les vendeurs à la sauvette, le quartier avait un tout autre visage. Retour sur l’évolution d’un quartier pas comme les autres.

Le Barbès d’antan

Il était notamment connu pour ses nombreuses brasseries d’angle, si caractéristiques de Paris. Comme dans tous les quartiers, ces grandes adresses disparaissent petit à petit au profit de banques, pharmacies et autres. Alors, avant la “Brasserie Barbès”, le quartier connut le “Café Rousseau” en face de la mythique brasserie “Dupont Barbès”, devenu désormais l’immense Tati. Plus que des mots, les images parlent d’elles-mêmes et nous laissent un moment admirer ce quartier mythique d’antan.

Des terres agricoles et viticoles

Pourquoi la “Goutte d’Or” ? Parce que jusqu’au 19ème siècle, on y produisait du vin ! Ce n’est qu’à partir de 1840 que des immeubles sortirent peu à peu de terre pour y installer les provinciaux venus travailler à Paris. Ces habitations étaient alors faites de plusieurs petits appartements. Les chambres étaient également investies par les migrants venus faire leur beurre dans la capitale. Aujourd’hui, le quartier est donc particulièrement connu pour sa mixité sociale et son atmosphère cosmopolite. Et c’est pour ça qu’on l’aime…

boulevard-barbes-paris-avant
Barbès au début du 19ème siècle
barbes-paris-1904-boulevard-avant
1904

barbes-1900-paris-1817

boulevard-barbes-1908-metro-paris
1908
barbes-avant-1909-paris
1909. © paris-louxor.fr

brasserie-barbes-avant-paris

barbes-avant-paris-1951-dupont
1951. © paris-louxor.fr
1955-paris-barbes
1955. © paris-louxor.fr
barbes-avant-paris-brasserie
© paris-louxor.fr

Vous en voulez plus ? Inscrivez-vous !
Pour recevoir LE MEILLEUR DU PARIS INSOLITE ET SECRET par mail

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités