cergy-pontoise-extraterrestres-paris-zigzag

Que s’est-il réellement passé dans la nuit du 25 au 26 novembre 1979 à Cergy-Pontoise ? Ce jour-là, vers 4h30 du matin, un jeune homme de 19 ans prénommé Franck Fontaine disparaissait mystérieusement au beau milieu d’un parking de son quartier. Il réapparaitra une semaine plus tard, au même endroit, assurant n’avoir aucun souvenir des jours précédents.

Une mystérieuse disparition

Alors qu’ils s’apprêtaient à se rendre au travail, trois amis vivant une vie jusque-là bien ordinaire, vont assister à un évènement des plus troublants. Sur le point de partir en voiture au marché de Gisors, ils sont pris de stupéfaction devant un objet volant non identifié, planant au-dessus de la centrale électrique. Immédiatement, deux d’entre eux décident d’aller chercher leur appareil photo afin d’immortaliser cette curieuse intrusion qui prend la forme d’une boule lumineuse.

Resté seul sur le parking, Franck se dirige comme prévu vers sa voiture. Mais à peine a-t-il ouvert sa portière que trois ou quatre petites sphères lumineuses s’approchent du capot et fusionnent à l’endroit même où se trouve le jeune homme… qui disparait brusquement ! Ayant assisté à toute la scène de loin, les amis de Franck affirment que ce dernier s’est évaporé dans une espèce de cigare lumineux. De son côté, le jeune homme racontera à son retour qu’il s’est senti comme envahi par une sorte de brouillard, avant de s’endormir. Curieux…

Pour les deux témoins de la scène, cela ne fait aucun doute : leur ami s’est fait enlevé par des extra-terrestres ! Immédiatement, la police est dépêchée sur les lieux. Perplexe, elle pense d’abord à un canular, mais la sincérité des deux jeunes hommes parait difficile à remettre en doute. Un crime ? Mais le corps est introuvable… Pendant une semaine, la police piétine et la presse s’embrase. Deux hectares de champs sont passés au peigne fin et les berges de l’Oise sont inspectées jusqu’au moindre recoin. Conclusion : Franck est introuvable.

Un canular monté de toutes pièces

Finalement, il réapparait comme par magie le 2 décembre, au même endroit, vêtu des vêtements qu’il portait lors de sa disparition, sans aucune trace de boue, et toujours avec 100 francs sur lui. Il évoque d’abord un trou noir complet avant de se contredire à la radio quelques jours plus tard en se vantant d’avoir passé un “agréable séjour chez les petits hommes verts”. Aussitôt, une horde d’amateurs de surnaturel, persuadés de la véracité des propos de Franck, se rassemblent à Cergy-Pontoise : eux aussi veulent établir un contact avec des extraterrestres ! Mais si des milliers de personnes se sont déplacées, aucune n’a vécu d’expérience semblable à celle des trois amis du quartier…

Trois ans plus tard, sur les ondes d’une radio locale, Jean-Pierre Prévost, l’un des deux amis de Franck qui auraient assisté à l’enlèvement, avoue que l’affaire était “bidon”. Franck était tout simplement reclu dans un appartement pendant les quelques jours suivant sa mystérieuse disparition…

Il y a 40 ans, cette histoire d’enlèvement par des extraterrestres a provoqué une véritable hystérie médiatique, et des réactions très vives chez les personnes croyant dur comme fer à l’existence des petits hommes verts ! Une histoire un peu décousue qui finit par être complètement décrédibilisée par les déclarations des protagonistes eux-mêmes….

À lire également : La petite histoire de l’alchimie

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités