opera-garnier-paris-zigzag

Depuis sa construction, le palais Garnier est un lieu mythique de Paris. L’Opéra a vu passer bon nombre des plus grandes oeuvres musicales et théâtrales dans son enceinte. Mais il faut savoir que l’endroit est parfois aussi insolite qu’historique ! Il existe de nombreuses anecdotes et de petits secrets à son sujet et nous acceptons de les partager avec vous…

opera-garnier-paris-zigzag

Le lac du cinquième sous-sol

Nous vous en avions déjà parlé, souvenez-vous, au cinquième sous-sol de l’Opéra se cache un mystérieux lac ! Inaccessible du grand public, il reste l’un des secrets les mieux gardés du palais. Si l’origine de son existence a plusieurs fois été remise en question, on vous l’assure, il s’agit d’un lac artificiel. Ce dernier est même essentiel à l’édifice ; lors de la construction de l’Opéra, le sol fragile et les infiltrations d’eau posent un problème de taille, et l’idée d’une grande cuve étanche germe : le lac de l’Opéra voit le jour.

lac-opera-garnier-paris-zigzag

Les passages secrets

Originellement, deux boyaux principaux composaient le réseau de passages secrets de l’Opéra. Venus des sous-sols, ils traversaient le Grand Foyer pour déboucher au quatrième étage dans un espace appelé “patinage”, en référence aux glissades effectuées par les petits rats d’opéra. Aujourd’hui, l’une de ces artères est encore praticable mais l’autre est occupée par une descente d’évacuation pluviale.

opra-garnier-salle-paris-zigzag

L’ascenseur de l’Aga Khan

Le sultan Mohammed Chah ou Aga Khan III, féru de danse et visiteur fidèle de l’Opéra souffrait malheureusement d’obésité qui rendait pénible sa montée en escaliers jusqu’à sa loge. En toute simplicité, il se fit construire un ascenseur particulier et moderne jusqu’à la Rotonde des Abonnés du deuxième étage. Depuis 2009, et après plus de 40 ans d’inactivité, l’ascenseur a été remis en service pour les personnes handicapées.

ascenseur-opera-garnier-paris-zigzag

Une construction mouvementée

Aujourd’hui joyau du patrimoine français, le palais Garnier a bien failli ne pas exister ! En effet, la construction, débutée en 1860 s’est heurtée en premier lieu à des soucis techniques (abordés ci-dessus). Mais c’est surtout à cause du contexte politique que les travaux ont été freinés. La guerre contre la Prusse, à titre d’exemple, a contraint l’interruption des travaux. Associée qui plus est à un régime détesté (l’Empire), la construction a surtout failli s’arrêter à cause de son coût.

construction-opera-garnier-paris-zigzag

Le bébé Garnier

Anecdote un peu macabre : il y a en moyenne un mort tous les deux ans à l’Opéra, c’est pourquoi la présence d’un médecin est requise à chaque représentation. S’il n’est pas rémunéré, le chanceux profite tout de même de deux places gratuites ! Sa présence est tombée sous le sens lorsqu’une spectatrice a perdu les eaux en plein spectacle. L’Opéra a d’ailleurs voulu offrir un abonnement à vie au bébé mais s’est finalement ravisé de peur que la situation se reproduise de façon délibérée.

scene-opera-garnier-paris-zigzag

Le dîner de Pavarotti

S’il y a bien un ténor qui a marqué les lieux de son empreinte, ce n’est nul autre que le fameux Luciano Pavarotti. Un florilège d’anecdotes gravitent à son sujet mais celle-ci reste notre préférée : attendu a un dîner de gala avec les mécènes de l’Opéra après un spectacle, il n’est jamais venu, préférant partager un plat de pâtes avec le concierge du palais, originaire du même village que lui en Italie !

luciano-pavarotti-paris-zigzag
Instagram @lucianopavarotti

Le télégraphe

Pendant plus de 150 ans, l’Opéra Garnier a connu son lot de superstitions mais l’histoire de Lucienne Bréval surpasse les autres. La soprano était en effet terrorisée par le trac, il était impossible pour elle de se produire si le concierge ne lui avait pas dit “merde” avant la représentation. Un soir, ce dernier étant absent, elle refuse catégoriquement de monter sur scène jusqu’au dernier moment où elle reçut un télégraphe contenant le mot de cinq lettres.

lucienne-breval-paris-zigzag
Instagram @singersofthepast

Nombreux sont les secrets et anecdotes du palais Garnier mais il est certain que l’Opéra nous cache encore de nombreux mystères !

Palais Garnier
8, rue Scribe, Paris 8

À lire également :
La bibliothèque-musée de l’Opéra Garnier
La place de l’Opéra avant 1950

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités