Dans ce quartier historique situé en plein cœur du Marais, de nombreux lieux et rues portent son nom : rue du Temple, rue Vieille du Temple, rue du Faubourg du Temple, métro Temple, Carreau du Temple… Mais de quel temple s’agit-il ? Remontons dans le temps pour le comprendre !

Quand le quartier n’était qu’une friche

À l’origine, la rive droite de Paris était recouverte de marécages : ces marais sont exploités dès le IXe siècle sous forme de pâturages, où l’on créé des canaux d’écoulement afin d’assécher la zone. Un ingénieux système qui permet dès le XIIe siècle de mettre en place des cultures de céréales, puis des vergers et des jardins maraichers. Une fois l’endroit devenu habitable, plusieurs ordres religieux viennent s’y installer, dont ceux qui nous intéressent aujourd’hui : les célèbres Templiers.

Quartier du Temple sur le plan Turgot
Quartier du Temple sur le plan Turgot © Hoffbauer, Théodor-Joseph-Hubert nach Brezet

L’ordre du Temple

Leur milice est créée en 1129 : ce sont des moines guerriers chargés de la protection des pèlerins vers Jérusalem, dont le nom est inspiré du Temple de Salomon (le premier temple juif de Jérusalem construit, selon la Bible, au Xe siècle av. J-C). Ils bâtissent leur forteresse dans le Marais quelques années plus tard, d’abord près de l’ancienne place de Grève puis au niveau de notre actuelle Mairie du 3ème arrondissement, qu’ils baptisent donc “la maison du Temple“.

Plan de l'enclos du Temple
Plan de l’enclos du Temple au croisement des rues Gabriel-Vicaire et du Petit-Thouars © Mbzt

Une ville dans la ville

Cette ville dans la ville était composée d’une tour, où était conservé le trésor royal confié par le roi de France, d’un couvent, d’une église, d’un cimetière et de terrains agricoles et plusieurs milliers de personnes vivaient sur l’immense domaine du Temple au XIIIe siècle. Mais l’ordre est démantelé en 1312 et les édifices sont peu à peu démolis… Aujourd’hui, le souvenir des Templiers réside donc dans le nom qu’ils ont laissé au quartier ainsi qu’à plusieurs lieux et rues qui s’y trouvent : vous penserez ainsi à eux lors de votre prochaine balade dans le coin !

À lire également : Sur les traces du dernier maître des Templiers à Paris

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités