fontaine-halles-paris-zigzag

Ce mot, pas mal utilisé au Québec notamment, désigne un épais vêtement en tricot de laine aux manches longues et à col roulé qui s’arrête généralement aux hanches. Comme un bon nombre de mots de la langue française, son origine étymologique est plutôt singulière.

Le marché des Halles, place forte historique du commerce parisien, a vu passer au fil des siècles de nombreux commerçants et maraîchers de toutes sortes, parmi lesquelles des certains marchands d’ail qui y débarquèrent à la fin du XIXe siècle.

halles-paris-zigzag

En provenance du sud de la France ou de Bretagne, les fameux marchands d’ail étaient reconnaissables au tricot chaud et imperméable à mailles très serrées qu’ils portaient quotidiennement. Par abréviation populaire, le chandail était né ! On peut même parler plus précisément “d’apharèse” pour désigner cette figure de style.

A raconter lors de votre prochain dîner !

À lire également :
Les halles historiques de Paris
Le dernier bistrot authentique des Halles

Les prochaines visites guidées