Station Bir Hakeim

Située dans le 15e arrondissement, la station aérienne Bir Hakeim est l’une des plus jolies de la capitale grâce à sa grande verrière laissant passer le soleil et ses vitraux situés de part et d’autre de la station. Mieux, le point de vue qu’offre la ligne 6 à l’approche de cette station est sublime : ici, c’est une vue privilégiée sur la Tour Eiffel, avec la capitale en arrière-plan, qui nous attend ! Mais d’où vient son nom, pour le moins étonnant à Paris ? On vous dit tout.

Une station qui a changé plusieurs fois de nom

Sachez d’abord que cette station ne porte pas ce nom depuis longtemps : de son inauguration en 1906 au 18 juin 1949, elle était connue des passagers comme la station Grenelle. Le pont de Bir Hakeim, dont la station tient son nom, ne s’appelait d’ailleurs pas comme ça non plus !

En effet, jusqu’en 1949, le pont qui relie l’avenue du Président-Kennedy aux quais Branly et de Grenelle s’appelait pont de Passy. L’ouvrage a été rebaptisé pont de Bir Hakeim en souvenir d’une bataille qui a eu lieu pendant la Seconde guerre mondiale, du 26 mai au 11 juin 1942.

La première brigade des Forces françaises libres y a obtenu une victoire difficile contre les forces militaires du Reich allemand et le Royaume d’Italie. “Bir Hakeim” désigne donc à la fois un tout petit point d’eau désaffecté aux confins du désert de Libye, à une cinquantaine de kilomètres de la Méditerranée, et une victoire française. Cette victoire compliquée a été l’une des premières en Afrique du Nord et a eu un retentissement considérable pour le moral des Français au point que plusieurs groupes de maquisards se sont ensuite approprié le nom en hommage à la bataille.

La Ville de Paris a décidé, au sortir de la guerre, de commémorer ce fait d’armes en renommant en son honneur le pont de Passy et la station Grenelle. Pour ce qui est de la station, elle a porté les noms de Grenelle, Bir-Hakeim – Grenelle et enfin Bir-Hakeim – Tour Eiffel !

À lire également : Le secret derrière le nom de la station Poissonnière
À lire également : Le secret derrière le nom de la station Cadet
À lire également : Le secret derrière le nom de la station Glacière

Crédit photo : @2fullatfull / Instagram

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités