petanque paris

Connaissez-vous l’histoire des vestiges les plus anciens de Paris ?
En effet, si l’on ne compte pas l’obélisque de la Concorde importée d’Egypte, les Arènes de Lutèce est le plus vieux monument de la capitale.

Elles datent du 1er siècle, à l’époque de la domination de l’Empire Romain.

Pour respecter la fameuse expression romaine du « pain et des jeux », des théâtres et des arènes étaient construits dans toutes les villes gallo-romaines.

Les arènes de Lutèce avaient cette spécificité d’occuper cette double fonction : celle de théâtre et d’arène.
La scène est encore visible aujourd’hui. Avec une exposition plein ouest, les acteurs bénéficiaient d’un éclairage parfait, les représentations ayant lieu à l’époque au milieu de l’après midi.
La taille des arènes d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec les dimensions de l’époque. On estime que les arènes de Lutèce pouvaient accueillir environ 12 000 spectateurs (presque la taille du Palais Omnisport de Paris Bercy!).

 

arènes de lutèce reconstitution

Pour être entendus de tous ces nombreux spectateurs, une autre astuce était utilisée: les acteurs récitaient leurs répliques dans des niches surélevées qui permettaient de projeter le son vers l’ensemble des spectateurs. Ces niches sont encore visibles en partie, ce sont les arcs de cercle dans lesquels maintenant ont été installés des bancs pour les promeneurs.

On peut retrouver ce type de mécanisme ailleurs à Paris, à l’hôtel de Sully (dans le Marais) où l’on retrouve des niches dans la 2eme cour (côté jardin).

Lorsque l’enceinte était utilisée en tant qu’arènes, c’étaient pour des combats de gladiateurs, des exécutions ou des combats de fauves. Les fauves justement étaient maintenus avant leur entrée en scène derrière des grilles toujours visibles également aujourd’hui au pied de la piste. Ces grilles vertes servent aujourd’hui à stocker les chaises du jardin.

grille arenes de lutece
Une anecdote insolite au sujet du lieu : uns statue de l’Empereur dominait l’arène, et lorsqu’il mourrait et qu’un nouveau lui succédait, les Romains ne remplaçaient que la tête de la statue de l’arène, en laissant le reste du corps en l’état.

Au 19ème siècle, le site a bien failli disparaitre. Les Pouvoirs Publics voulurent le transformer en garages à omnibus. Il a fallu l’intervention de Victor Hugo et de certains de ses contemporains pour rappeler à tous l’origine de ces vestiges et ainsi les préserver.
L’ensemble a ainsi été restauré et aujourd’hui les gladiateurs ont laissé leur place aux joueurs de foot et aux adeptes de la pétanque. C’est un agréable et insolite jardin public ouvert à tous.

Côté Pratique
Arènes de Lutèce
49 rue de Monge, 75005
Métro Place Monge ou Cardinal Lemoine