diego-frida-paris-zigzag

Sujet de prédilection de beaucoup d’artistes, l’amour a une place prépondérante dans l’histoire de l’art. Et, quand les deux sujets se mêlent, on assiste parfois à de brillantes collaborations, parfois à des passions déchirantes. De l’oreiller à l’atelier, on vous conte l’histoire de quelques couples mythiques.

Christo et Jeanne Claude

En réalité, le nom Christo désigne aussi bien Christo Vladimiroff Javacheff que sa femme, Jeanne-Claude Denat de Guillebon. Et pour cause, le couple n’a jamais cessé de travailler main dans la main depuis leur rencontre en 1958. Durant ce demi-siècle, les deux artistes ont réalisé de nombreuses œuvres monumentales, et notamment l’emballage de monuments à l’image du Pont-Neuf ou du Reichstag en Allemagne. A la mort de Jeanne-Claude en 2009, l’autre moitié du duo perpétua leur œuvre jusqu’à décéder à son tour en mai 2020. L’Arc de Triomphe, dernier sujet de Christo, sera finalement emballé à titre posthume à l’automne 2021.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pace Gallery (@pacegallery)

Niki de Saint-Phalle et Jean Tinguely

Mariés tous les deux, Jean Tinguely et Niki de Saint-Phalle se croisent pour la première fois dans les ateliers de l’impasse Ronsin en 1955. Le coup de foudre est net, et les deux artistes deviennent amants puis se marient. Dans l’intimité comme dans leur travail, leur relation est fusionnelle et l’art de l’un influence celui de l’autre, dans une émulation créative hors-normes. Pas besoin de chercher bien loin pour trouver le reflet de cette union artistique, il suffit d’admirer la fontaine de la place Igor Stravinsky !

Frida Kahlo et Diego Rivera

Définition même du couple mythique, Frida Kahlo et Diego Rivera partagent un amour pour l’art et pour leur terre natale mexicaine. Houleuse mais fusionnelle, la relation des deux artistes est surtout source d’inspiration illimitée pour ces derniers. Cette fusion ne cessera qu’à la mort de Frida, en 1954. Diego sera alors à ses côtés jusqu’au bout.

frida-diego-paris-zigzag

Dora Maar et Picasso

A l’image de son œuvre, Pablo Picasso a eu une vie sentimentale étoffée. Dora Maar, jeune photographe française, s’investit pleinement pour lui à partir de 1935. Influence, conseillère et surtout, muse de Picasso, elle sera le sujet de beaucoup de portraits de l’artiste et le suivra au cœur de son processus créatif. C’est d’ailleurs cette dernière qui assistera au plus près à la conception de Guernica. Elle sera finalement délaissée par l’artiste, 10 ans après leur rencontre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Shia Bender (@shiabender)

Robert et Sonia Delaunay

A leur rencontre en 1909, Sonia et Robert Delaunay vivent dans un enthousiasme bouillonnant qui se ressentira dans leurs œuvres respectives. Ensemble, ils créeront l’orphisme, un courant dérivé du cubisme avant de s’expérimenter au simultanéisme. Avant-gardes, ils puiseront en chacun une énergie créative palpable et l’amour de la peinture sera le moteur du couple jusqu’à la mort de Robert en 1941.

Crédit photo à la une : Instagram @tivoglioparlare

À lire également :
Paris, éternel terrain de jeu de Picasso

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités